Vovinam Viet Vo Dao : Revue des troupes avant le championnat d’Afrique

115
Vovinam Viet Vo Dao : Revue des troupes avant le championnat d’Afrique

La Fédération burkinabè de Vovinam Viet Vo Dao a tenu, le samedi 29 juin 2019 à l’Institut des sciences du sport et du développement humain, son championnat national 2019. Une centaine de combattants venus de sept provinces se sont affrontés en techniques et en combat pour décrocher le graal national.

En prélude au championnat d’Afrique qui se tiendra au Burkina Faso du 26 au 29 juillet prochains, la Fédération burkinabè de Vovinam Viet Vo Dao a organisé le championnat national 2019 pour faire une revue des troupes, voir le niveau et procéder à la sélection des combattants burkinabè, a expliqué le président de la fédération, Fernand Ouédraogo. Ouverte à toutes les catégories, la compétition s’est déroulée en éliminatoires et en finales. Pour le directeur technique national, Moussa Nassouri, le niveau d’ensemble de la cuvée 2019 est moyen. Car, dira-t-il, la fédération était absorbée par la gestion administrative de la candidature du Burkina et cela n’a pas permis de bien suivre les clubs.

La prestation en technique (kata )

Ainsi, en technique, dans la catégorie Khai Mon Quyen, Ismaël Ouédraogo venu du Boulkiemdé est sorti 1er devant Ousmane Traoré et Enoch Toé du Kadiogo. En Song Luyen Mot, la médaille d’or est revenue à la paire Arafat Moussa Sinaré et Anifa Diarra du Kadiogo. Pour le volet Khai Mon Quyen synchronisé, la triplette Adama Séré, Anifa Diarra et Arafat Moussa Sinaré du Kadiogo se classe en tête devant Rahina Dadioari, Adil Ilboudo et Geoffroy Kaboré également du Kadiogo. Pour le Tap Tu Quyen synchronisé, c’est Zainoudine Derra et Gaoussou Kanazoé qui volent la vedette à Elichama Dimtoumda et Guillaume Kouraogo.

Dans les combats en moins de 60 kg, la médaille d’or revient à Eliezer Zongo qui surclasse Nouridine Sawadogo et Osseni Tankoano, tous du Kadiogo. Dans la catégorie des moins de 65 kg, le titre national est la propriété de Thomas Nabia.

Prestation en équipe catégorie technique (kata)

Chez les moins de 70 kg, c’est Blaise Moyenga qui est sur la plus haute marche devant Gildas Tenkodogo et Olympe Sawadogo. Raymond Bounkoungou du Boulkiemdé en moins de 75 kg se positionne devant Oumarou Ky de Toma et Ambroise Kaboré du Kadiogo. Chez les plus de 80 kg, le public a vu Hubert Ouédraogo du Kadiogo prendre le dessus sur Yanick Yombié et Saduc Ouédraogo, tous du Kadiogo.

Juste Ephrem ZIO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici