UNIR/PS et MPP : Pas «parce qu’il y a de la soupe à boire » (Me Sankara)

84

L’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS) a tenu sa deuxième conférence des cadres ce samedi 11 août 2018 à Ouagadougou. La conférence avait pour thème « la responsabilité du cadre de l’UNIR/PS pour le rayonnement du parti ».

La deuxième rencontre des cadres de l’UNIR/PS a eu lieu ce samedi 11 août 2018 au CBC. A l’issue de la rencontre, deux motions ont été annoncées dont une pour soutenir le nouveau code électoral et inviter le gouvernement à poursuivre son opérationnalisation de concert avec la CENI.

L’autre motion consiste à soutenir les actions du gouvernement. Des résolutions ont été aussi formulées. Les cadres de l’UNIR/PS ont en effet décidé de participer activement à la vie et à l’animation des commissions spécialisées de leur parti et de prendre part à toutes les élections.

Une recommandation a également été faite à l’endroit du gouvernement pour la promotion des cadres compétents et la prise des mesures urgentes pour assurer la mise en œuvre du PNDES par les cadres de l’alliance.

Le président du parti, Me Bénéwendé Sankara, estime que lui et les autres militants de l’UNIRS/PS se sont engagés dans ce combat parce qu’ils ont foi à la démocratie, au développement économique et social du Burkina.

« On a fait un saut dans un feu, donc il y a un second saut à faire et c’est celui de l’alternative », a-t-il dit. Il avoue par ailleurs que « le Burkina Faso a besoin d’une véritable rupture, d’une nouvelle gouvernance d’hommes et de femmes propres mais compétents pour diriger cette gouvernance ».

Pour lui, cette conférence a été l’occasion pour réaffirmer leur soutien au gouvernement. « Nous n’avons pas fait une alliance avec le MPP, avec les partis de la mouvance parce qu’il y a de la soupe à boire », défend Me Sankara. Quant aux démissions récentes signalées au sein du parti, il soutient que cela n’a pas été évoqué, car « nous n’en avons pas constatées ».         

Aimé KPODA

Pour Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com