Tour du Faso 2019 : Prime à la sécurité

109

Le Tour du Faso 2019 débute le vendredi 25 octobre 2019. Cette année, les organisateurs  misent sur la sécurité pour assurer la réussite de la compétition. Le comité d’organisation a animé une conférence de presse le mercredi 16 octobre 2019 à Ouagadougou pour faire le point des préparatifs.



Le comité d’organisation assure que le niveau de la compétition sera relevé

Pas d’inquiétudes. Le Tour du Faso 2019 va se dérouler dans de bonnes conditions malgré le contexte sécuritaire lié à la multiplication des attaques terroristes au Burkina Faso. Le comité d’organisation a tenu à assurer le public sportif et les amoureux de la petite reine sur cet aspect.

Pour cela, la commission sécurité dirigée par le capitaine Lionel Ouédraogo a voulu assurer l’opinion publique. Il a insisté aussi sur le fait que des patrouilles sont actuellement en cours dans les différentes régions qui vont accueillir le Tour du Faso cette année.

« Il y a déjà une équipe de sécurité qui  va suivre la caravane. En plus de cela, il y aura au moins deux aéronefs qui vont suivre la caravane pour avoir une vision lointaine », a fait savoir Lionel Ouédraogo.

En plus de cela, une équipe assure déjà la sécurité dans les villes qui vont accueillir la caravane du Tour du Faso.

13 équipes en compétitions

L’armée également sera en appui afin que tout se déroule dans de bonnes conditions. Cependant, Lionel Ouédraogo a préféré taire certains dispositifs particuliers mis en place autour de cette compétition. « En matière de sécurité trop d’informations peut vous mettre en insécurité », a souligné le président du comité d’organisation Yasnemanégré Sawadogo.

Cette année, 13 équipes de dix pays prennent part à cette compétition. C’est  la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Mali, le Ghana, l’Algérie, l’Angola, le Rwanda, la Belgique (Flandres), la Hollande, l’Allemagne, la  Suisse et les trois formations du Burkina Faso.

Ils seront 90 coureurs sur les routes du Burkina Faso. Pour des raisons budgétaires, les candidatures de pays comme le Cameroun, de la RD Congo et de la Sierra Leone n’ont pas été prises en compte.

L’objectif principal du Burkina Faso dans cette compétition est de conserver le maillot jaune, selon le directeur technique national (DTN), Martin Sawadogo.

Les équipes burkinabè ont bénéficié de deux mises au vert pour préparer cette compétition mais aussi le Tour de Côte d’Ivoire et les Jeux africains. La préparation se poursuit avec le Grand prix de la présidence du Faso prévu le samedi 26 octobre 2019.

Les coureurs vont parcourir 1205 km au total. La compétition commence par l’étape Nagréongo et Tenkodogo longue de 150 km. La deuxième étape longue de 145 km mènera les cyclistes dans la ville de Dapaong (Togo). Quant à la dernière, longue de 100,6 km, elle se dispute entre Kombissiri et Ouagadougou avec un circuit fermé dans la ville de Ouagadougou.

Le budget du tour de cette année est de 400 millions de F CFA. Celui-ci est légèrement en deçà de celui de l’année dernière qui était de 420 millions de francs CFA. La compétition va se tenir du 25 octobre au 3 novembre 2019.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici