Tim Cook ne dément pas travailler sur un « Apple Car »

242

Le Chief executive officer (CEO) d’Apple, Tim Cook, a confirmé récemment que sa compagnie s’intéresse à de nombreux types de produits, notamment dans le domaine des voitures autonomes. Dans une interview parue au Magazine Fortune, Tim Cook, le DG d’Apple, ne va pas jusqu’à confirmer les rumeurs sur le développement d’une voiture autonome mais ne dément pas non plus le projet.

Interrogé sur les plans d’Apple pour construire une voiture, M. Cook a parlé de l’intérêt de la société pour de nombreux produits et technologies. « Nous réfléchissons toujours sur les moyens de développer d’excellents produits que les gens aiment, qui les aident en quelque sorte » a-t-il indiqué.

Toutefois, Apple ne « va pas aller dans un grand nombre de catégories », ajoute le dirigeant dans un de ses rares entretiens avec les médias. « Nous tâtonnons beaucoup. Nous parlons de beaucoup de choses mais nous en réalisons moins ». Le site Mac Rumors avait découvert que plusieurs adresses web appartenaient à l’entreprise américaine : « apple.car », « apple.cars » et « apple.auto ». Et que les trois adresses sont restées longtemps inactives.

D’aucuns diront sans doute que ces domaines seront consacrés à « CarPlay », le système d’exploitation conçu par Apple pour les voitures. Basé sur iOS et présenté en 2013 au cours du salon international de l’automobile de Genève en 2014, il a reçu le soutien de plusieurs grandes marques de l’industrie automobile.

Le projet de voiture connectée « Titan » aurait donc fuité en fin 2014 et depuis lors, l’aventure se poursuit avec des hauts et des bas avec notamment le départ d’un très ancien ingénieur d’Apple, Steve Zadesky, qui était à la tête de l’équipe automobile.

Par ailleurs, l’entrevue de Fortune avec Tim Cook passe totalement sous silence un sujet brûlant pour Apple, la demande du FBI de déverrouiller un iPhone 5C appartenant à l’un des tireurs de l’attentat de San Bernardino, en Californie, en décembre dernier. L’ordonnance d’un juge demandant la collaboration d’Apple pour aider le FBI est arrivée quelques jours après l’entrevue.

Burkina24.com