Tech : Les inscriptions sur « Signal » explosent et « Signal Advance » s’envole en bourse

39

L’application de messagerie « Signal » a vu le nombre de ses utilisateurs exploser, après les tweets d’Elon Musk, patron de Tesla et de Space X, et du célèbre lanceur d’alerte Edward Snowden, encourageant leurs followers à l’utiliser. Cela fait suite à la controverse autour du changement de politique de WhatsApp concernant les données personnelles. L’appel de ces influenceurs à utiliser Signal a, par ailleurs, permis à une autre application dénommée « Signal Advance » de voir son action en bourse s’envoler de 1100 %.

Signal, une application de communication cryptée et sécurisée, a expérimenté des retards et délais dans les inscriptions de ses nouveaux arrivants face à l’afflux soudain de demandes, a expliqué l’entreprise dans un tweet.

Cet afflux massif de demandes vient notamment d’Elon Musk qui, dans un tweet liké plus de 338 000 fois, a été le premier à appeler à « utiliser Signal », avant que le lanceur d’alerte Edouard Snowden ne fasse pareil. « Regardez ce que vous avez fait », a tweeté Signal dans un trait d’humour. Photos à l’appui, la messagerie s’est réjouie de sa première place au rang des téléchargements dans plusieurs pays.

Une erreur de compréhension qui profite à l’autre…

Les messages d’Elon Musk et d’Edouard Snowden font surtout suite au changement de politique de confidentialité de WhatsApp, opéré le 4 janvier 2020, et adressé à ses deux milliards d’utilisateurs au travers d’une notification. Ce changement demande d’accepter le partage de leurs informations avec Facebook ainsi que ses tiers-partenaires avant le 8 février 2021 sous peine de ne plus pouvoir utiliser l’application.

Par ailleurs, suite aux appels à utiliser la messagerie Signal, une entreprise américaine spécialisée dans la technologie au service de la santé du nom de « Signal Advance », a vu son action s’envoler en bourse. Selon Le Parisien qui rapporte des informations de la chaîne CNBC, l’entreprise est actuellement évaluée à quelque 660 millions de Dollars sur le marché américain contre 55 millions de Dollars il y a quelques jours.

Il faut noter que des quiproquos similaires ont, par le passé, déjà profité à des entreprises. En avril 2019, une société chinoise du nom de « Zoom Technologies » avait vu son action grimper de 80 % en deux jours, récoltant cette fois les lauriers du succès de la plateforme de communication Zoom. En 2013, au moment de l’entrée en bourse de Twitter, le détaillant électronique américain « Tweeter » avait, lui, connu une flambée de plus de 1 000 % de son action.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici