Tchad : Des voix s’élèvent contre le Conseil militaire de Transition

35

A peine institué que des voix s’élèvent contre le CMT. Les partis politiques de l’opposition dénoncent un « coup d’État institutionnel » et « rejettent toute dévolution démocratique du pouvoir au Tchad ».

Ils mettent également en garde la France de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures du Tchad.

L’Union des syndicats du Tchad (UST) s’inscrit également dans cette dynamique.

Son Bureau exécutif réuni en urgence le mercredi 21 avril 2021 rejette le fait que la transition soit dirigée par les militaires.

Il demande ainsi que l’ordre constitutionnel soit rétabli avec une transition dirigée par un civil.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici