TAC 2017 : Les gouvernements discutent en attendant les Chefs d’Etat

76

C’est parti pour la 6e conférence au sommet du traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la République de la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Le conseil conjoint de gouvernements se tient ce  lundi 17 juillet 2017 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso et la République de Côte d’Ivoire sont deux pays dont les liens ont été forgés par l’histoire, la géographie, la culture, entre autres. C’est dans ce sens que les deux Etats ont décidé de matérialiser l’intégration par un Traité d’amitié et de coopération (TAC).

A l’occasion de l’ouverture du conseil conjoint de gouvernement ce 17 juillet 2017 à Ouagadougou, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a fait comprendre que cette rencontre est une occasion de décision politique pour l’action commune des deux gouvernements à vocation bilatérale.

Il a expliqué que « depuis la signature de ce traité, il est heureux de constater  que la coopération se consolide et est un exemple pour l’intégration sous régionale, pour la paix et le développement ».

Il a également noté des acquis dans cette  coopération bilatérale. Notamment dans le domaine des infrastructures routières, ferroviaires, la coopération énergétique, la diplomatie, la défense et la sécurité, l’éducation, la libre circulation des personnes et des biens, l’agriculture et le foncier rural, la culture et tourisme, entre autres. A ce jour, ce sont plus de 60 accords qui ont été signés, a-t-il mentionné.

Le projet de construction de l’autoroute Yamoussokro, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya- Tambao, l’approvisionnement du Burkina Faso de l’électricité à partir de la Côte d’Ivoire, la libre circulation des biens, Paul Kaba Thiéba a lancé qu’il y a des avancées significatives dans la mise en œuvre.

Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre ivoirien, a pour sa part précisé que le TAC est une occasion pour évaluer le niveau d’exécution des recommandations et des orientations de la 5e conférence tenue à Yamoussokro en 2016.

Le conseil conjoint de gouvernements entre la Côte d’Ivoire sera suivi  du sommet des chefs d’Etat prévu pour le 18 juillet 2017.

En rappel, c’est depuis le 28 juillet 2008 que le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ont signé le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) à Ouagadougou. La 5e conférence au sommet du TAC s’est tenue le 29 juillet 2016 à Yamoussokro en Côte d’Ivoire et treize accords ont été signés dans plusieurs domaines.

Jules César KABORE                                                                                                                             

Burkina 24

Burkina24.com