Tabaski 2020 à Dori : Célébration placée sous le signe de la cohésion sociale et du partage

123
Tabaski 2020 à Dori : Célébration placée sous le signe de la cohésion sociale et du partage

La fête de la Tabaski 2020 à Dori s’est déroulée le 31 juillet 2020. La prière a été dirigée par le grand Imam de Dori devant des centaines de fidèles issus de l’administration, la société civile et les autres confessions religieuses venues témoigner leur solidarité à la communauté musulmane.

A l’instar des autres régions du Burkina Faso, la région du Sahel a célébré la fête de la Tabaski ou la fête du mouton ce 31 juillet 2020. A Dori le terrain de lycée provincial initialement prévu pour les grandes prières était inondé par les eaux de pluie tombée en début de matinée. Ainsi, c’est à la grande mosquée de Dori que les fidèles musulmans se sont donné rendez-vous pour la prière. Selon le grand Imam de la ville de Dori Mamoudou Yaya Cissé, la prière de la tabaski de 2020 est placée sous le signe de la cohésion sociale, la paix et le partage. Il a saisi l’occasion pour rappeler aux fidèles musulmans de cultiver le pardon et le vivre ensemble malgré les différences.

grand Imam de Dori

A l’endroit des autres confessions religieuses qui étaient présentes aux côtés des musulmans, l’Imam les a encouragées pour les efforts fournis dans la région du Sahel pour la recherche de la paix et la cohésion entre les différentes religions et communautés. L’abbé Albert Dabiré porte-parole des autres confessions religieuses catholiques a indiqué être venus au nom l’évêque de Dori.

les autres confessions religieuses presentes au lieu de la prière

Selon lui, leur présence a pour but d’exprimer leur solidarité à leurs frères musulmans en ce grand jour de Tabaski et prier ensemble pour que la paix revienne dans la région du Sahel. Le gouverneur pour sa part a salué l’esprit de solidarité des religions dans la région. A ses dires, en ce grand jour certains n’ont pas le sourire aux lèvres : Les déplacés internes et ceux qui sont blessés par l’action des terroristes.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon

Correspondant Dori

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici