Start-ups : Des Burkinabè à la conquête du prix de la Fondation Tony Elumelu

301
fondation Tony Elumelu

Pour accompagner les jeunes porteurs de projets d’entreprise en Afrique, la Fondation Tony Elumelu et le PNUD ont lancé une compétition. A l’issue de la pré-sélection, chaque candidat a défendu son projet devant un jury. La compétition du pitch de l’étape du Burkina Faso a été lancée ce vendredi 13 décembre 2019 à Ouagadougou.

L’une des richesses de l’Afrique est sa jeunesse. Malheureusement, cette jeunesse est confrontée au chômage et au manque d’emploi. En effet, les jeunes sont plus formés pour travailler dans les bureaux, dans les services plutôt que de s’auto employer.  

Dans l’optique d’accompagner les jeunes africains dans l’entrepreneuriat, la Fondation Tony Elumelu et le PNUD ont mis en place un outil. Il s’agit d’un programme pour encourager et soutenir l’entrepreneuriat des jeunes africains. C’est un engagement sur une période de 10 ans pour offrir à 100 000 jeunes entrepreneurs dans 7 pays en Afrique des capitaux de lancement non remboursables.

Les candidats du Burkina Faso
Les candidats du Burkina FasoLes candidats du Burkina Faso
Les candidats du Burkina Faso

A la suite d’une pré-sélection, 2500 entrepreneurs du Burkina Faso, du Cameroun, du Tchad, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Nigeria sont invités à une compétition de pitch. Il s’agit pour chaque candidat de défendre son projet d’entreprise devant un jury constitué de personnes expérimentées dans le domaine de l’entrepreneuriat et du management de projet.

Lire également 👉Fondation Tony Elumelu « L’appel à Candidature pour le Programme D’entreprenariat TEF 2020 sera ouvert à partir du 1er Janvier 2020 »

La compétition pour la zone du Burkina Faso a été lancée ce vendredi 13 décembre 2019 à Ouagadougou. Ce sont plus de 150 porteurs de projet burkinabé qui sont concernés. « Au terme de cette compétition, 2100 entrepreneurs seront sélectionnés dans tous les pays. Les lauréats auront un financement allant jusqu’à 5 000 dollars US non remboursable pour le lancement de leur activité », a précisé la responsable programme jeunes entrepreneurs Sahel pour le Burkina Faso, Essi Ndiaye.

La compétition pour la zone du Burkina Faso a été lancée ce vendredi 13 décembre 2019 à Ouagadougou
La compétition pour la zone du Burkina Faso a été lancée ce vendredi 13 décembre 2019 à OuagadougouLa compétition pour la zone du Burkina Faso a été lancée ce vendredi 13 décembre 2019 à Ouagadougou
La compétition pour la zone du Burkina Faso a été lancée ce vendredi 13 décembre 2019 à Ouagadougou

Isabelle Tschan, Représentante résidente adjointe du PNUD, s’est réjoui de savoir que la première cohorte des bénéficiaires se construit progressivement. Elle a rappelé qu’en 2019, le PNUD a apporté un fonds de lancement de 100 000$ à 10 lauréats du Burkina Faso.

« Votre présence dans cette salle est la preuve que vous avez des projets innovants. La sélection est c’est qu’elle est. Tout le monde ne sera pas retenu à la suite de la séance du pitching.  Je voudrai vous encourager à poursuivre. L’échec, c’est de ne pas commencer. Je vous exhorte à aller jusqu’au bout », a lancé la directrice générale de la banque UBA, Noëlle Tiendrébéogo.

Ainsi, la pertinence économique de générer des revenus et des emplois, sont les critères qui ont été mis en avant dans la phase de pré-sélection. Noëlle Tiendrébéogo a insisté que l’un des objectifs est de créer 10 milliards de nouveaux emplois au bout des 10 ans en Afrique.

En plus des 5000 dollars US, les lauréats bénéficierons d’une formation en gestion d’entreprises, un mentorat, un accès à un vaste réseau d’entrepreneur venant de toute l’Afrique.

Jules César KABORE

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici