Santé : Le cholestérol, source de maladies cardiovasculaires

37

Le cholestérol est une molécule qui joue un grand rôle dans le fonctionnement de l’organisme. Il en existe deux types : le bon cholestérol (HDL) et le mauvais cholestérol (LDL). Parce que le mauvais cholestérol augmente le risque cardiovasculaire et peut engendrer l’insuffisance rénale, l’obésité ou encore le diabète, il est important de savoir dans quels aliments il est contenu dans le but de l’éviter, mais aussi connaître les aliments qui contiennent le bon cholestérol.

Le mauvais cholestérol a tendance à s’accumuler dans les vaisseaux sanguins et à former des plaques dites d’athérosclérose. On retrouve généralement le mauvais cholestérol dans les abats ; les viandes grasses ; les margarines ; le lait entier et demi écrémé, concentré ; certaines crèmes pâtissières ; les aliments en conserve ; la charcuterie, et dans la plupart des huiles commerciales où l’on constate souvent un résidu de graisse qui repose au bas du contenant.

La présence excessive de mauvais cholestérol dans l’organisme se manifeste généralement par l’obésité, le foie gras, le diabète ainsi que l’hypertension. Quelquefois, l’excès de gras peut se développer autour du cœur et ainsi provoquer des accidents vasculaires cérébraux.

Yasmine Zerbo, diététicienne

Le bon cholestérol intervient dans la digestion, le développement des cellules, et dans le transport des graisses. Il se trouve dans les fruits et légumes, les oeufs, les céréales, les féculents, le lait et les crèmes pasteurisés ainsi que les huiles végétales.

Pour éviter d’avoir beaucoup de mauvais gras dans le corps, Yasmine Zerbo, diététicienne, recommande de réduire la consommation des abats, des charcuteries et de la viande rouge, et privilégier plutôt le poisson et la viande blanche. De plus, éviter la consommation des aliments ultra-transformés comme les boîtes de conserves surtout celles qui contiennent de l’huile et privilégier celles qui contiennent de l’eau.

Réduire autant que faire se peut la consommation des boissons gazeuses, car le sucre, le sel et l’alcool se transforment en gras une fois dans l’organisme. La diététicienne conseille aussi de « privilégier la consommation des aliments dits anti-cholestérol comme l’ail, le gingembre, la tomate, la pomme ainsi que ceux qui contiennent beaucoup de fibres tels les fruits, les céréales, les légumineuses. Il faut aussi favoriser la cuisson à la vapeur, à la grille ou au four, au lieu des fritures. De plus, préférer les huiles végétales comme celle de coco, d’arachide, de tournesol, de soja, etc., qui contiennent du bon cholestérol.

Yasmine Zerbo précise qu’un jus de fruit naturellement fait et consommé par jour, pourrait aider à réduire considérablement le taux de mauvais cholestérol dans le sang, mais aussi de ne pas négliger la pratique du sport pour éviter l’accumulation des mauvaises graisses dans le corps.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici