Santé au Burkina : Les syndicats suspendent leur mot d’ordre de grève

76

Le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) et les cinq autres syndicats de la santé ont suspendu leur mot d’ordre de grève, a appris Burkina 24 de source syndicale. Cette suspension a été décidée dans la nuit du 7 novembre 2019.

La suspension du mot d’ordre de grève se traduira notamment par la reprise des recouvrements des soins, la reprise de transmission des données statistiques, la reprise des missions, la reprise des tâches déléguées au niveau des Attachés de Santé.

Les cinq autres syndicats ont également levé leur mot d’ordre de grève. Un accord aurait été trouvé entre les syndicats et le gouvernement. « Il y a des garanties. Donc, on a suspendu pour voir ce que ça va donner », a confié l’un des responsables. 

Un conseil de direction convoqué par les responsables syndicalistes est prévu pour le samedi 16 novembre 2019 à Ouagadougou.

En rappel, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a entamé une médiation entre les syndicats de la santé et le gouvernement en vue de trouver une solution à la crise dans le secteur. Les responsables syndicaux avaient été rencontrés. Le 2 novembre dernier, les médiateurs du parti de l’opposition disaient attendre la réponse du ministère de tutelle.

Egalement, des médiations ont été entreprises entre le Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes de l’Espace CEDEAO, Antenne du Burkina Faso (REPSFECO-BF), les syndicats de la santé et le gouvernement burkinabè.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici