Sanglants affrontements entre militaires et sécessionnistes à Ndu

372
Armee Bir 250715750 780x440

Au moins deux civils ont été tués par des soldats dans le village Wowo, arrondissement de Ndu, région du Nord-Ouest.

Adamu Shuaibu, officier divisionnaire sous-préfet de Ndu, a déclaré que les civils ont été « accidentellement tués » par les soldats lorsqu’ils effectuaient une descente dans la région pour tenter d’éliminer les combattants séparatistes dans la localité.

Les soldats ont quitté Ndu pour Wowo vendredi dans le cadre d’une mission visant à débarrasser le village de tout combattant séparatiste armé présumé, et ont également dû reconstruire un pont qui a été détruit par les hommes armés, a déclaré le chef de terre.

En arrivant dans le village Wowo, ils ont rencontré quelques combattants qui ont essuyé une attaque avant de se rendre dans leur cachette, a ajouté l’administrateur civil.

En poursuivant les séparatistes, les soldats ont abattu par erreur deux civils – un jeune homme et une personne âgée – qui se cachaient dans la brousse, a poursuivi le sous-préfet tout en adressant ses condoléances aux familles des victimes.

Il a ajouté que cela portait à trois le nombre de civils tués par accident depuis janvier 2018.

Source : Camerounweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici