Réseaux sociaux et médias : Facebook News promet des revenus aux éditeurs

60

Facebook a annoncé ce 25 août 2020 l’accélération du déploiement à l’international de sa section d’informations dans les six prochains mois, en commençant notamment par le Brésil, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Inde, et en promettant de payer les éditeurs.

Facebook News a été installée sur l’application mobile du réseau social aux États-Unis, après une phase de tests démarrée depuis fin 2019. Elle a connu un « démarrage en force » dans le pays, assure un communiqué de la plateforme exploité par « LaPresse.ca ».

La section propose une sélection d’articles de quotidiens, magazines et sites partenaires, et est alimentée par une équipe de journalistes et des algorithmes de « personnalisation ». Le géant des réseaux sociaux paie déjà une partie des partenaires, qui sont plus de 200 aux États-Unis, dont le Wall Street Journal, le Washington Post, People, les chaînes ABC, CBS News ou Fox News.

« Dans chaque pays, nous paierons les publications pour nous assurer que leurs contenus soient disponibles sur la nouvelle section », a précisé dans le communiqué Campbell Brown, vice-présidente de Facebook chargée des partenariats à l’international pour la section.

Les réseaux sociaux et les médias veulent-ils fumer le calumet de la paix ?

« Nous allons continuer à concevoir de nouveaux produits et à faire des investissements dans le monde pour aider la presse à construire des modèles économiques viables sur la durée », a-t-elle ajouté toujours selon « LaPresse.ca ».

En rappel, les relations entre des plateformes comme Facebook ou Google (dont YouTube) et les médias se sont avérées compliquées ces dernières années.

Les revenus publicitaires dont dépendent les journaux, radios et chaînes de télévision se sont massivement reportés en ligne et sur les réseaux sociaux, où le public peut lire et visionner une partie des nouvelles gratuitement.

De nombreuses publications ont donc mis en place des abonnements payants pour accéder aux articles et vidéos, mais elles dépendent en bonne partie des liens sur les plateformes pour rediriger des utilisateurs vers leurs sites web et applications mobiles.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici