Région de l’Est : 8 personnes ont perdu la vie

81

8 personnes, des civils,  ont été tuées dans la région de l’Est ce 15 septembre 2018, selon un communiqué du gouvernorat. L’Agence d’information du Burkina (AIB) établit ce bilan à 9.

8 civils ont été abattus tôt ce samedi dans deux attaques presque simultanées dans deux localités, Kompienbiga et Diabiga dans la région de l’Est,  selon un communiqué du Gouvernorat de l’Est. Une 9e victime est décédée des suites de ses blessures,  selon les informations de l’AIB. 

Ces assassinats ont été perpétrés par des hommes armés à moto dans deux domiciles,  dont l’un appartient à un leader religieux à  Diabiga, lequel figure parmi les défunts. 

Depuis le début du mois d’août 2018, des individus armés sévissent dans la région de l’Est,  s’en prenant aux forces armées nationales et maintenant aux civils. Ils ont fait une vingtaine de morts en moins de deux mois d’exactions.  

Le Chef de l’Etat Roch Kaboré a promis une réaction et l’Assemblée nationale a convoqué une session extraordinaire sur le sujet.  Quant à l’opposition politique, elle a lancé un appel à contribution pour aider les forces armées à l’occasion d’une marche prévue le 29 septembre 2018. 

Burkina24  

 

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com