Réconciliation: « Il ne s’agira pas de faire des arrangements uniquement entre politiciens », Zeph

52


Zéphirin Diabré est officiellement installé à son poste de ministre d’Etat, Ministre auprès du Président du Faso, chargé de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale. La cérémonie officielle d’installation a eu lieu ce 14 janvier 2021 à la présidence du Faso.

Zéphirin Diabré a dédié ses premier mots au président du Faso: « Mes premiers mots sont des mots de reconnaissance à l’endroit du président du Faso qui a bien voulu me confié cette responsabilité très lourde et très éminente. C’est un signe de confiance qu’il m’appartient dès maintenant de mériter », a-t-il dit.
Pour lui, la question de la réconciliation nationale est une question urgente qui mérite d’être appréhendée, traitée et résolue afin que les déchirures qui traversent notre pays puissent se résoudre.

Il s’est gardé de décliner les grands chantiers de son ministère avant que le chef du gouvernement ne puisse lui donner la feuille de route de son mandat mais a néanmoins tenu à rappeler que la réconciliation nationale ne se situe pas uniquement sur le terrain de la réconciliation politique. De l’entendement de Zéphirin Diabré, « même si la réconciliation a une dimension éminemment politique, il ne s’agira pas de faire des arrangements uniquement entre politiciens« . « Il s’agira au contraire de regarder comment le Burkina Faso du fond de sa société a évolué et quelles sont les déchirures qui y sont apparues et qui nécessitent que les Burkinabè se remettent ensemble » a-t-il précisé.

Aussi, pour terminer, en ce qui concerne sa mission à la tête du ministère, il a laissé entendre que « c’est le genre de mission qu’il n’est pas envisageable d’échouer sinon cela voudrait dire que le Burkina Faso a échoué et que Dieu nous en garde ».

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici