Protection sociale : Les secrétaires généraux des gouvernorats et conseils régionaux outillés

297
Protection sociale : Les secrétaires généraux des gouvernorats et conseils régionaux outillés

Le Secrétariat permanent du Conseil national pour la protection sociale (SP-CNPS) a initié ce jeudi 25 juillet 2019 à Ouagadougou une formation au profit des secrétaires généraux des gouvernorats et conseils régionaux. Durant deux jours, les participants venus des 13 régions du Burkina seront outillés sur le thème « La protection sociale est un investissement qui permet la réduction de la pauvreté et une croissance inclusive ».

Les secrétaires généraux des gouvernorats et conseils régionaux seront outillés sur la protection sociale. Le SP-CNPS a organisé une formation sur le sujet à leur intention. C’est le secrétaire général du Premier ministère, Bamory Ouattara, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il a rappelé que l’objectif poursuivi est de permettre aux secrétaires généraux de maitriser le concept de la protection sociale, de montrer que la protection sociale est un investissement qui permet une croissance inclusive et de la réduction de la pauvreté. Il s’agira également de leur faire connaitre les outils de mise en œuvre. Les participants découvriront également l’importance de la coordination des projets et programmes.

La protection sociale est un ensemble d’interventions publiques qui aident les ménages ainsi que les individus à mieux gérer les risques et à réduire leurs vulnérabilités et pauvretés à travers un meilleur accès aux services sociaux et à l’emploi. Pour le Secrétaire permanent du Conseil national pour la protection sociale, Karim Ganemtoré, le sujet est une thématique transversale et multisectorielle. Et comme ce sont les secrétaires généraux qui constituent des relais auprès des populations, il était donc judicieux qu’ils soient imprégnés de la question.


Ce séminaire se tient avec le soutien de plusieurs partenaires dont l’Unicef. Son représentant, Francis Oubda, a loué les efforts du gouvernement burkinabè pour réduire la pauvreté et les disparités. Il a salué également le fait que le dispositif mis en place donne une place de choix aux collectivités territoriales. Il a donc tenu à rassurer que l’Unicef va mobiliser l’ensemble des autres partenaires pour accompagner le projet. Débuté ce jeudi, le séminaire refermera ses portes le vendredi 25 juillet 2019.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici