Procès putsch manqué: l’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre

35

Après le verdict prononcé le 2 septembre dernier, le procès du putsch manqué de septembre a amorcé ce mardi 22 octobre une autre étape : celle consacrée sur les intérêts civils. Au cours de cette audience, le tribunal militaire de Ouagadougou devait se prononcer sur les dommages et intérêts à verser d’une part à l’Etat et d’autre part aux familles des victimes du coup d’Etat manqué.

Au cours de cette audience, les avocats des victimes et des ayants droits des personnes décédées devraient formuler leurs réclamations en vue de la réparation du préjudice qu’ils ont subi au cours de ce putsch manqué.

Sur demande des avocats de la partie civile, l’audience a été renvoyée au mardi 29 octobre prochain, le temps pour ces derniers de se concerter afin de finaliser leurs conclusions écrites.  Dans cette audience qui est un autre axe du procès, le tribunal devra statuer sur la recevabilité des demandes de réparation, leur bien-fondé, les montants des réparations, etc.

Le Général Gilbert Diendéré considéré comme le cerveau de ce putsch avait été condamné à 20 ans de prison ferme. Le coup d’Etat manqué, contré par la résistance populaire avait fait 14 morts et plus de 200 blessés.

Source : Fasozine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici