Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo mobilise à Dori

402
Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo mobilise à Dori

Le Mouvement « Agir ensemble pour le Burkina Faso », avec sa tête son président Kadré Désiré Ouédraogo, était à Dori le 28 septembre 2019. Le parti est venu demander le soutien des fils et filles de la région du Sahel pour les échéances électorales de 2020. C’est la salle polyvalente de la ville qui a servi de cadre à cette rencontre.

« Ce jour est pour moi un grand jour, car il est l’occasion pour moi de fouler encore une fois le sol d’une région qui m’est très chère et que j’aime beaucoup ». C’est par ces propos que Kadré Desiré Ouédraogo a débuté son discours dans la salle polyvalente de Dori, remplie de militants et sympathisants venus des quatre provinces de la région du Sahel.

Les militants présents à la rencontre

Selon le candidat déclaré à la présidentielle de 2020, « certains Burkinabè sont hors de leurs lieux habituels de vie et sans moyens de subsistance, à cause de l’insécurité ; d’autres ont perdu la vie, suite aux nombreuses attaques terroristes. Aussi, des écoles, des commissariats de police et des préfectures sont fermés ». Il a également souligné la montée de l’incivisme, de la corruption ; la course effrénée au gain facile. Face à ce tableau sombre, Kadré Désiré Ouédraogo affirme que le Burkina a besoin de changement, d’une nouvelle gouvernance et d’un nouveau départ. Il estime que ce nouveau départ ne pourra se faire sans un changement de comportement et une ouverture au dialogue.

Ainsi, il dit être venu à Dori pour expliquer à ses militants le sens de son engagement dans le combat pour la restauration du Burkina Faso. A l’en croire, son engagement est patriotique et est fondé sur la ferme conviction que tout un chacun a quelque chose à offrir à ce pays.

« J’ai dit oui à l’appel du mouvement Agir ensemble afin de transformer le Burkina Faso », Kadré Désiré Ouédraogo

Dans ce climat d’insécurité, Kadré Désiré Ouédraogo a exprimé sa solidarité aux populations meurtries. Il a promis qu’il n’épargnera aucun effort pour contribuer à faire en sorte que la sécurité du Sahel et du Burkina entier soit au centre des préoccupations. Pour lui, aucun Burkinabè, où qu’il se trouve, ne doit manquer du soutien et de la protection de l’Etat, ni de la solidarité et de l’estime de ses concitoyens.

« Le moment venu, nous présenterons plus en détail notre projet de société afin d’offrir à notre peuple, une alternative pour son développement (…). J’ai dit oui à l’appel du mouvement Agir ensemble (…) afin de transformer le Burkina Faso », a lancé Kadré Désiré Ouédraogo à ses militants du Sahel.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon

Correspondant à Dori

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici