Présidentielle 2020 : L’appel à Isaac Zida réitéré depuis Koudougou

29

Le samedi 23 mars 2019 à Koudougou, le Mouvement génération Zida pour la Patrie a animé une conférence de presse. Ce mouvement souhaite, entre autres, voir Yacouba Isaac Zida rentrer au pays et ériger celui-ci en candidat de la jeunesse, des femmes et des hommes à l’élection présidentielle de 2020.

Après Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Dédougou, le Mouvement génération Zida pour la Patrie est dans la Cité du cavalier rouge. A Koudougou, le Mouvement a rendu une visite de courtoisie aux notabilités coutumières et religieuses pour se présenter et demander des conseils et bénédictions avant de rencontrer les journalistes.

Selon le coordonnateur du mouvement, Sayouba Ouédraogo, au moment où le Burkina Faso aiguise des appétits voraces et est sujet à divers maux dont principalement les attaques terroristes, la raison devrait primer sur les intérêts égoïstes. Et eux, de la génération Zida pour la Patrie, ont de bonnes raisons de dire que l’homme de la situation est sans conteste Yacouba Isaac Zida.

Pour ce faire, le Mouvement appelle l’ancien Premier ministre sous la transition, Isaac Zida, à rentrer et à se porter candidat en 2020. D’après les animateurs de la conférence de presse qui réclament un renouvellement de la classe politique, seul Isaac Zida peut ramener les Burkinabè à une réconciliation totale.

A en croire Sayouba Ouédraogo, le Mouvement n’est pas encore entré en contact avec Isaac Zida. « On n’a pas besoin de rentrer en contact avec lui pour prendre nos responsabilités », ajoute le coordonnateur du Mouvement.

Quant aux questions de justice, notamment certains dossiers dans lesquels le nom de Yacouba Isaac Zida est ressorti, Sayouba Ouédraogo a indiqué simplement que son organisation ne se mêle pas de ces questions et ajoute que si la justice est indépendante, elle doit pouvoir faire son travail si toutefois elle a quelque chose à reprocher à Isaac Zida quand il va rentrer au pays.

 Le Mouvement génération Zida pour la Patrie compte sillonner toutes les 13 régions du pays pour parler de leur leader. Convaincus de la noblesse de leur initiative, ces animateurs de la conférence disent mener toutes ces actions sur fonds propres.

En effet, le 23 mars 2019, à l’étape de Dédougou,  dans la salle de conférence de la mairie, plusieurs dizaine de jeunes de la ville sont venus joindre leur voix au mouvement Génération Zida afin que l’appel au retour du  Premier ministre sous la transition en exil au Canada,  soit entendu. «  Ce patriote doit revenir au Faso et ensemble nous nous chargerons de faire de lui l’occupant de kossyam en 2020. En 2020 Zida sera plébiscité lors de l‘élection présidentielle, c’est notre leitmotiv », y a déclaré Sayouba Ouédraogo.

Ils ajoutent que le Faso a besoin de dirigeants rassembleurs, bâtisseurs et qui ont le sens du pardon. Ils ont invité les jeunes à éveiller le « Zida » qui existe en eux, à stimuler l’intégrité et la bravoure de Norbert Zongo qui est en eux.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina24

Burkina24.com