Organisation patriotique de la jeunesse (OPJ) : Des jeunes s’engagent à prôner la paix au Burkina

22
Organisation patriotique de la jeunesse (OPJ) : Des jeunes s’engagent à prôner la paix au Burkina

L’organisation patriotique de la jeunesse (OPJ) a organisé le samedi 10 octobre 2020 à Ouagadougou, une Assemblée générale constitutive. Cette rencontre placée sous le thème, « patriotisme et militantisme comme source de progrès » vise à lancer au Burkina Faso, une grande entreprise en faveur de la paix, du progrès et de la prospérité.

Créer un outil en faveur d’un renforcement du jeu démocratique, de la liberté d’expression et surtout être au service de la défense du peuple burkinabè. C’est l’ambition de l’organisation patriotique de la jeunesse (OPJ) à travers cette rencontre avec des jeunes burkinabè venus de divers horizons. Pour ce faire, cette organisation compte mettre la jeunesse au centre de ses priorités. Elle veut donner la voix à la jeunesse pour la construction d’un nouveau Burkina.

Ce nouveau Burkina, selon l’OPJ, sera bâti sur les piliers de la paix, du progrès et de la prospérité. Un Burkina moralement fort, conscient de ses richesses mais ayant le regard tourné vers l’avenir. « Il est temps aujourd’hui pour nous de donner une nouvelle dimension à nos engagements. C’est pour cela nous voulons donner cette culture de patriotisme pour la défense du pays. Cette organisation s’inscrit dans le patriotisme pour transcender l’ensemble des clivages », a déclaré le président de l’Organisation patriotique de la jeunesse, Adama Congo.

Le président de l’Organisation patriotique de la jeunesse, Adama Congo

En effet, son organisation aspire à unifier l’héritage culturel légué par les ancêtres avec les idées de la modernité. Dans cette démarche, l’OPJ a placé la « notion du patriotisme » comme socle de réflexion pouvant conduire la jeunesse à un sursaut dans le cadre de la construction du pays. Selon l’OPJ, le patriotisme n’est pas l’apanage d’un groupe mais un don offert à tout le monde. Toute organisation animée par cet esprit de patriotisme peut compter sur l’OPJ, quelles que soient les différences d’idées ou d’opinions. Pour elle, le patriotisme est ce qui brise les chaines mentales.

Des participants

D’où cet appel de l’OPJ à la jeunesse pour transcender les clivages et s’unifier sous les couleurs nationales. Elle estime que « les Burkinabè doivent devenir des patriotes car, qui n’aime pas sa famille ne peut pas aimer son village » a indiqué le président de l’Organisation patriotique de la jeunesse, Adama Congo.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici