Ministère de la Culture : Le nouveau Secrétaire général Lassina  Simporé installé

101

Le ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, a procédé ce jour 8 janvier 2019 à Ouagadougou à l’installation officielle de son nouveau secrétaire général, le docteur Lassina Simporé.

Le nouveau Secrétariat général du ministère de la Culture des Arts et du Tourisme (MCAT), Lassina Simporé a pris officiellement fonction. Nommé en Conseil de ministres le 26 décembre 2018, il remplace à ce poste Jean Paul Koudougou qui a duré 15 mois.

Le Docteur Lassina Simporé est  Maître de conférences en archéologie à l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo. Officier de l’ordre du mérite et ancien directeur de l’Unité de formation et de recherche en Sciences humaines, cet enseignant chercheur dit accepter la proposition de ministre Abdoul Karim Sango pour trois (3) principales raisons.

D’abord, il faut passer à l’action, indique-t-il. « C’est un devoir d’apporter sa propre contribution à l’édifice commun, pas seulement de critiquer, de discuter mais aussi d’agir en mettant sa main à la pâte collective pour prendre part à l’idéal commun. », a laissé le docteur.

L’autre motivation, selon toujours ses explications, est que « l’enseignant-chercheur a la double mission d’assurer le développement de la recherche fondamentale  ainsi que de la recherche appliquée et de transmettre aux citoyens, les connaissances qui en découlent ».

Enfin, a-t-il confié, « Je pense avoir les capacités pour faire ce que stipulent les articles 29, 30, 31, 32, 33 du décret sur l’organigramme du MCAT. Il va s’agir d’assister le ministre dans l’orientation générale et la conduite des affaires … ».

Avant même que le nouveau SG ne reçoive sa lettre de mission pour mieux s’organiser, celui-ci dit avoir déjà un plan et une vision tout en invitant ses collaborateurs à une réflexion orientée sur l’amélioration, l’organisation, la poursuite, à repenser l’attraction touristique du pays, une proposition d’un programme spécial culturel pour le reste du mandat en cours et partager la culture en s’intéressant surtout à ces jeunes déboussolés.

« Je voudrais travailler ici au MCAT, comme le Génie militaire de l’armée du Burkina Faso : construire, parfois détruire, mais toujours servir », a ajouté M. Simporé.

Saga SAWADOGO (stagiaire)

Burkina24

Burkina24.com