Migration et justice sociale : Le MPP et l’Alliance progressiste se penchent sur la question à Ouagadougou

71

Migration et justice sociale : Le MPP et l’Alliance progressiste se penchent sur la question à Ouagadougou

L’heure est grave, a dit Clément Sawadogo, vice-président du MPP, par ailleurs ministre de la sécurité. Pour cause, le phénomène migratoire prend des allures d’odyssées mortifères. De nombreux Africains y perdent la vie. Chaque jour, des catastrophes humaines sont rapportées par les médias. Les chanceux qui arrivent à destination ne sont pas non plus les bienvenus. Les partis nationalistes de plus en plus nombreux ont pour slogan : non à l’immigration, source de déséquilibre social et de perte d’emplois pour les Européens de souche.

Migration et justice sociale : Le MPP et l’Alliance progressiste se penchent sur la question à OuagadougouC’est au vu de tout cela, que les membres de l’internationale sociale ont décidé d’arrêter l’hémorragie. Cela s’est matérialisé ce vendredi 12 octobre 2018 avec l’ouverture d’une rencontre sur la migration et la justice sociale. L’objectif selon le leader MPP est d’interpeller les gouvernants sur la question. C’est de contribuer à faire tarir les sources de l’immigration. Pour lui, c’est une contrainte parce que la première valeur de la social-démocratie est la justice sociale qui va de pair avec la nécessaire solidarité pour plus d’équité et plus de justice.

Migration et justice sociale : Le MPP et l’Alliance progressiste se penchent sur la question à OuagadougouLes participants sont venus de la Suède, du Danemark, de l’Allemagne, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Congo, de la Tanzanie, du Maroc, de la Tunisie… Pour Patrice Mbaya, du parti congolais Convergence citoyenne, ce séminaire doit permettre de résoudre ces conflits et d’instaurer la paix, et la justice sociale. Débutés le vendredi, les échanges prendront fin ce samedi avec une excursion sur le barrage de Ziga.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Lefaso.net