Massacre de Peul au Mali : Le CDP condamne

14

Ceci est une déclaration du Congrès pour la démocratie et le progrès sur le massacre de Peuls au Mali.

Le 21 mars 2019, des individus armés ont attaqué le village d’Ogossagou, au Mali, massacrant  un grand nombre de civils et détruisant leurs biens.

Cette forme de barbarie véhicule dans son cortège la haine et la terreur. La terreur  étant la négation de l’intégrité et de la liberté des personnes, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) condamne avec force et vigueur ses  actes ignobles et barbares, qui compromettent la cohésion sociale et le vivre ensemble dans une géographie commune.

Le CDP affirme sa solidarité au peuple malien et à ses autorités. Toutes les militantes et les militants du CDP s’inclinent sur les mémoires respectives de toutes les victimes.

A leurs familles respectives, à tous leurs proches et à l’ensemble du peuple malien, le CDP présente ses condoléances les plus attristées. Que la terre de notre chère Afrique leur soit légère.

La haine et l’intolérance ne peuvent avoir un droit de cité dans notre continent qui a du meilleur à offrir à toutes ses filles et à tous ses fils.

A tous les amis de la liberté, de la démocratie, du progrès et de la justice, le CDP appelle à l’union sacrée contre tous les acteurs de la mort aux pensées liberticides et intolérantes.

Démocratie – Progrès – Justice

Ouagadougou, le 25 mars 2019,

Pour le Bureau Politique National

Le Président

Eddie KOMBOIGO

Burkina24.com