Mali : Bah N’Daou, ancien ministre de la défense, désigné président de Transition

64
Mali : Bah N’Daou, ancien ministre de la défense, désigné président de Transition

Le Mali a désormais son président de la Transition : Bah N’Daou. L’ancien ministre de la défense a été désigné ce lundi 21 septembre 2020. Il doit veiller au respect de la Constitution malienne mais également à celui de la Charte de la Transition.

Il secondé par un vice-président. Selon l’article 6 de la Charte, le vice-président est chargé des questions de défense, de sécurité et de la refondation de l’Etat. C’est le colonel Assimi Goîta, président du Conseil national pour le salut du peuple (CNSP), qui est choisi pour assumer cette responsabilité.

La junte militaire avait jusqu’à demain mardi 22 septembre, selon le délai donné par la CEDEAO, pour désigner les personnalités qui doivent assurer la Transition. L’institution sous-régionale avait toujours maintenu la pression pour que la Transition soit dirigée par un civil. Le choix de Bah N’Daou, militaire à la retraite, ne poserait certainement pas de problème à ce niveau.

Le colonel-major Bah N’Daou a une longue carrière derrière lui. En 2014, celui qui est né le 23 août 1950 à San (Ségou), est nommé ministre de la défense nationale.

Il remplaçait à ce poste Soumeylou Boubèye Maïga. Ce dernier avait démissionné une semaine après une cuisante défaite subie par l’armée malienne face aux groupes armés de Kidal.

Demain mardi 22 septembre, le Mali célèbre ses 60 ans d’indépendance. Ce, dans un contexte marqué par les péripéties du 4e coup d’Etat de son histoire et la situation sécuritaire délétère.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici