Maison de l’entreprise : Issaka Kargougou passe le témoin à Lancina Ki

295

Maison de l’entreprise : Issaka Kargougou passe le témoin à Lancina Ki

Lancina Ky a pris officiellement les commandes de la maison de l’entreprise du Burkina Faso. Nommé le 1er mars 2018, c’est ce vendredi 27 avril 2018 dans l’enceinte de la maison de l’entreprise que la passation de service a eu lieu entre lui et Issaka Kargougou, le directeur général sortant. Pour ce dernier, le personnel retient de lui un homme travailleur, battant. Un homme engagé pour l’émergence des activités du secteur privé. Même son de cloche au niveau de Henriette Kabore, présidente du conseil d’administration de la maison. Elle lui dit merci pour l’énorme travail abattu. « Nous avons apprécié la franche collaboration , et nous vous souhaitons bonne continuation dans vos nouvelles missions » lui a-t-elle dit.

Un solde de plus d’un milliard.

Maison de l’entreprise : Issaka Kargougou passe le témoin à Lancina KiNommé à la tête de la chambre de commerce de l’industrie et de l’artisanat, le directeur dit aussi garder de bons souvenirs de la maison de l’entreprise. Même si au départ, c’était un bâtiment en ruine qui lui a servi de bureau, il dit noter aujourd’hui que la faitière du secteur privé compte dans l’échiquier économique en Afrique et ailleurs. Durant son passage, il note des acquis entre autres comme l’adhésion de plusieurs membres, plus de 75 000 entreprises créées avec des délais réduits, la délivrance de 1600 permis de construction, la mobilisation des partenaires techniques et financiers. Au moment où il quitte ses fonctions, il dit laisser la bagatelle somme de 1 720 000 000 FCFA dans les caisses. Mais il reconnait que le travail abattu n’est pas de lui seul. C’est pourquoi il a remercié ses anciens collaborateurs ainsi que les membres du conseil.

Lancina Ki revient à la maison

Maison de l’entreprise : Issaka Kargougou passe le témoin à Lancina KiIssaka Kargougou a souhaité bonne chance à son successeur, Lancina Ki. Du reste, cet ancien de la maison revient après un passage à la Commission de l’UEMOA. Le président de la mutuelle des travailleurs de la maison de l’entreprise lui a souhaité la bienvenue. Il dit compter sur lui pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. Henriette Kabore enfourchera elle aussi la même trompette. Elle attend du nouveau directeur, le renforcement de la confiance avec les membres et les partenaires, l’amélioration et la diversification de l’offre d’appui-conseil ; de l’optimisation de la gestion des ressources de l’institution et du renforcement de la contribution de la maison de l’entreprise au climat des affaires.

Le nouveau directeur a remercié les membres du conseil pour la confiance placée en lui. Il a laissé entendre qu’il va s’investir pour faire rayonner davantage l’image de maison de l’entreprise. Mais il reconnait qu’il ne peut le faire sans le soutien du personnel, des membres du conseil et de l’ensemble des acteurs économiques. Il a aussi profité remercier son prédécesseur pour le travail déjà réalisé. La cérémonie a connu la participation de plusieurs opérateurs économiques dont Sawadogo Mahamadi, président de la Chambre de commerce.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Lefaso.net