Lutte contre le terrorisme au Sahel: L’opèration « Danse sur la fourmillière » bat son plein

57


Le Chef d’Etat-Major Général des Armées (CEMGA), le Gal Moïse Miningou et le commandant de la force Barkhane, Gal Marc Conruyt ont rendu visite aux militaires du Poste de Commandement (PC) avancé basé à Gorom Gorom. C’est accompagné de l’ambassadeur de la France au Burkina, Luc Hallade et de plusieurs chefs militaires que les deux généraux ont visité les militaires engagés dans l’Opération « Danse sur la fourmilière ».

L’Opération « Danse de la fourmilière » regroupe des unités militaires composées du Bataillon burkinabè, du Bataillon malien et du bataillon nigérien de la Force conjointe (FC) du G5 Sahel ainsi que des unités francaises de la Force Barkhane. A travers cette opération, il s’agira pour les différentes forces engagées, de travailler à « reduire la liberté de mouvement des Groupes Armés Terroristes et détruire leurs plots logistiques ».

Après le briefing sur l’opération fait par le centre des opérations, les deux généraux ont salué l’esprit de partenariat qui permet la bonne coordination de l’action des troupes sur le terrain et prodigué des conseils avisés aux officiers du PC.

En marge de cette visite, le Gal Miningou spécifiquement a rencontré les troupes burkinabè engagées dans l’opération, idée de leur témoigner sa satisfaction et de les encourager « à garder toujours la posture de soldats opérationnels ».

Pour information, lancée le 10 janvier 2021, l’Opération « Danse sur la fourmilières » s’inscrit dans le cadre de l’opération SAMA menée par la force conjointe du G5 Sahel et conduite en coordination avec l’opération Eclipse.

La Rédaction

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici