Le Franc CFA, est-ce que c’est notre monnaie ? – Idriss Déby

46

Si la question du franc CFA suscite beaucoup d’interrogations, peu de chef d’Etat africain en parle de façon formelle, pourtant le président tchadien, Idriss Deby Itno face aux problèmes économiques auxquels le pays est confronté ne cesse de dénoncer les faiblesses de cette monnaie coloniale.

« Rendre notre monnaie convertible est une décision courageuse que nos amis Français doivent prendre. Dans la coopération monétaire avec la France, il y a des closes qui sont dépassées et ces closes là il faudrait les revoir, dans l’intérêt de l’Afrique et dans l’intérêt aussi de la France. Ces closes tuent l’économie de l’Afrique. C’est closes empêchent l’Afrique de se développer, il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures.
Nous allons continuer de jouer l’amitié sincère avec la France, mais il faudrait avoir le courage de dire que le moment est venu de couper ce cordon qui empêche l’Afrique de décoller.
Aucun chef d’État, aucun ministre, aucun Africain ne doit faire tabou la question du Franc CFA, ce n’est pas un tabou. On se pose la question : est ce que c’est notre monnaie ? Si c’est notre monnaie, pourquoi elle n’est pas convertible ? Pourquoi l’ensemble de nos échanges en exportation et en importation passe par la banque de France ? Pourquoi nous mettons nos ressources dans le compte des opérations ? Nous avons nous-mêmes la possibilité de frapper notre monnaie. »

CamerounWeb.com