Koudougou : Des vendeurs de chambres universitaires traqués par le REN-LAC

22


Le Réseau National de Lutte Anti-corruption (REN-LAC) est aux trousses d’un réseau de vendeurs de chambres universitaires à Koudougou. C’est en effet une information publiée sur la page Facebook de l’institution de lutte contre la corruption au Burkina. En effet, « le Tribunal de grande instance (TGI) de Koudougou a été saisi du dossier qui est déjà passé en jugement ce lundi 1er mars », indique le REN-LAC.

À en croire l’institution qui se veut être une sentinelle Anti-corruption au Burkina, « le délibéré est prévu pour le 3 mars prochain » dans ce dossier dit du « ministère public contre BOUDA Justin et autre ».

Les prévenus sont en effet poursuivis pour corruption, concussion et complicité de corruption et de concussion. Après le jugement, le procureur a requis 12 mois et 4 331.000 FCFA, le tout ferme contre BOUDA qui est l’acteur principal et 3 à 6 mois avec une amende de 2 millions le tout assorti de sursis contre les autres membres complices.

S’étant constitué en partie civile, le Réseau National de Lutte Anti-corruption au Burkina a demandé un franc symbolique à titre de réparation.

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici