Koudougou : 126 nouvelles utilisatrices des méthodes contraceptives

51

Le centre d’écoute pour jeunes de l’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) organise, dans le cadre de la semaine nationale de la planification familiale, une série d’activités à l’endroit des jeunes, du 5 au 11 novembre 2018 à Koudougou.

Nestor Lalogo, responsable du centre d’écoute pour jeunes de Koudougou, fait le constat qu’à Koudougou, il y a un fort taux d’abandons d’école par les jeunes filles du fait des grossesses non désirées, des avortements clandestins , et la prévalence élevée des infections sexuellement transmissibles ( IST) chez les jeunes.

La semaine nationale de la planification familiale a été une réussite au centre, de son avis. Plusieurs activités ont été réalisées. 126 nouvelles utilisatrices des méthodes contraceptives ont été recrutées.

Cependant, des défis persistent. Pour Nestor Lalogo,  les difficultés du centre d’écoute se résument à l’insuffisance de la logistique, le véhicule pour la stratégie avancée est inadapté et la persistance des pesanteurs socio-culturelles dans certains milieux sur la planification familiale.

Le centre d’écoute a vu le jour en 1996. Sa mission est de  contribuer à la promotion des droits  des Jeunes et des Adolescents en matière de SSR en favorisant  leur accès à des services de qualité et à la prise de décisions.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com