Journée mondiale de l’audition 2021 : Dépister, réhabiliter, communiquer

30

Le 03 mars de chaque année, le monde célèbre la journée mondiale de l’audition. Pour 2021, le thème retenu est « Des soins auditifs pour tous » : Dépister, réhabiliter, communiquer ».

Pour CBM, organisation internationale chrétienne de développement dont l’objectif est d’améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et des personnes à risques dans les communautés les plus pauvres du monde, l’édition 2021 est particulièrement importante, car le tout premier rapport mondial sur l’audition est lancé ce jour-là.

Ce rapport, commandité par l’Assemblée mondiale de la santé en 2017 a été possible après des années de sensibilisation, de plaidoyer et de collaboration entre les États membres de l’OMS et les organisations de la société civile du monde entier, y compris CBM.

Qu’est-ce que le rapport mondial sur l’audition ?

Le rapport s’attache à expliquer l’importance de l’audition, l’impact de la perte auditive, les actions en faveur des soins auditifs et des soins de l’oreille, les défis à relever, puis définit la voie à suivre en proposant des interventions à mettre en œuvre pour promouvoir les soins auditifs.

Le rapport est conçu pour aider à guider les décideurs politiques et les gouvernements du monde entier, ainsi que les organisations de la société civile, dans l’élaboration de politiques nationales en matière de soins auditifs.

Nous espérons qu’il servira de ressource pour sensibiliser à la surdité et à la perte de l’audition et pour encourager l’action politique en faveur de la fourniture de soins auditifs dans les pays.

Comment CBM a contribué au rapport mondial sur l’audition ?

CBM a soutenu la publication de ce rapport de plusieurs manières :

• Soutien de la résolution WHA70.13 sur la prévention de la surdité et de la perte d’audition, adoptée en 2017, par laquelle la production du rapport a été commanditée.

• Contribution à la conception du rapport aux côtés des groupes de travail d’experts de l’OMS.

• Soumission d’études de cas et d’exemples relatant les expériences des partenaires du domaine des soins de l’oreille et de l’audition et la collaboration gouvernementale, pour des sections spécifiques du rapport.

• Co-présidence du groupe de travail du « Forum Mondial de l’Audition » pour le suivi du rapport et de la résolution WHA70.13.

• Promotion des activités de pré-lancement et de lancement du rapport dans le monde entier, par le biais de réunions, de webinaires, de conférences, de bulletins d’information, d’articles, d’événements, etc.

Principaux messages et recommandations du rapport

1. À toutes les étapes de la vie, une bonne audition et une bonne communication nous relient les uns aux autres, à nos communautés et au monde.

2. Des actions préventives à tous les stades de la vie peuvent réduire la prévalence de la perte auditive.

3. Les interventions existantes peuvent réduire la survenue de la perte auditive, atténuer ses effets négatifs et améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

4. L’investissement dans la santé auditive et la réduction des barrières de communication est rentable à tous les stades de la vie pour l’individu, la famille, la société et les gouvernements.

5. Les services d’intervention en matière de santé auditive doivent être intégrés dans les plans nationaux de soins de santé dans le cadre de la couverture maladie universelle. Il s’agit de :

• Le dépistage et l’intervention auditive tout au long de la vie ;

• La prévention et la gestion des maladies de l’oreille ;

• L’accès aux technologies et aux services de réadaptation ;

• L’amélioration de la communication ;

• Un plus grand engagement communautaire.

Plus d’information : https://www.cbm.org/news/news/news-2021/world-hearing-day-2021/

Contribution de CBM à l’accès aux soins de l’oreille et de l’audition au Burkina Faso

Un élève bénéficiaire d’une prothèse auditive

Entre 2013 et 2020, CBM Suisse a accompagné techniquement et financièrement les efforts du ministère de la santé au cours de deux cycles de projets dénommés « Oreilles saines et droit à la communication pour tous » avec plus de 450 millions de francs CFA mobilisés.

Avec la Direction de la Prévention et du Contrôle des Maladies non Transmissibles (DCPM), l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES) et le Centre de Formation Intégré des Sourds et Entendants (CEFISE) comme principaux partenaires de mise en œuvre, l’appui de CBM a permis de démontrer l’importance capitale de la santé de l’oreille dans toutes les stratégies de lutte contre l’exclusion sociale au Burkina Faso.

Le programme a contribué à renforcer les capacités des services ORL (équipement, formation des équipes) des centres de santé des zones d’intervention. A ce titre, plus de 662 personnes (personnel médical et de la société civile) ont reçu des formations sur les Soins Primaires de l’Oreille et de l’Audition.

Par ailleurs, d’autres résultats ont été atteints :

• 119 enfants (en majorité des élèves) atteints de surdité ont bénéficié de prothèses auditives.

• Plus de 50 000 personnes (en majorité des élèves) ont bénéficié d’une consultation ORL.

• Plus de 10 000 personnes ont bénéficié de consultations en audiologie.

• Une trentaine de personnes ont bénéficié de chirurgies de l’oreille.

• 55 personnes ayant une déficience auditive ont reçu des formations professionnelles et des appuis financiers pour des activités génératrices de revenus.

Contact :

Anne Marie WEDRAOGO : [email protected]

CBM – Bureau Pays Burkina Faso

Cité 1200 logements, Rue Mgr KIENDREBEOGO Jean Baptiste

Villa 780, N°384, Tél. 25.36.35.93

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici