Journée de l’excellence scolaire au Sud-Ouest : Les efforts des meilleurs élèves et enseignants récompensés

23
Journée de l’excellence scolaire au Sud-Ouest : Les efforts des meilleurs élèves et enseignants récompensés

La deuxième édition de la Journée de l’excellence régionale organisée conjointement par la Direction régionale de l’éducation post-primaire et secondaire (DREPS) et la Direction régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle (DREPPNF) du Sud-Ouest s’est tenue le samedi 19 octobre 2019 à l’ENEP de Gaoua. Ce fut l’occasion de récompenser les élèves et les enseignants qui se sont distingués aux examens scolaires de l’année scolaire 2018-2019. La cérémonie a été couplée à la célébration en différé de la Journée internationale de la jeune fille célébrée. Elle a été présidée par le secrétaire général de la région du Sud-Ouest, Aboubacar Traoré, et parrainé par l’ex-ministre de la Santé, Nicolas Médah.

Ce sont 78 lauréats soit 42 élèves du primaire, 28 du post-primaire et du secondaire et huit enseignants du primaire qui ont été récompensés à l’occasion de la deuxième Journée de l’excellence régionale organisée par les deux directions régionales en charge de l’éducation dans la région du Sud-Ouest. Les élèves lauréats ont reçu chacun un vélo, un sac, un kit scolaire et une moustiquaire. Quant aux enseignants, ils ont reçu des sacs, des kits scolaires et des attestations de reconnaissance. La meilleure enseignante a reçu en plus une moto offerte par le parrain Nicolas Médah.


Les meilleures structures éducatives, à savoir les Circonscriptions d’éducation de base et les établissements scolaires ont également été récompensés. Ils ont reçu du matériel de nettoyage et des fournitures de bureau. En outre, des prix spéciaux ont été décernés aux élèves vivant avec un handicap qui se sont illustrés par la qualité de leur travail aux examens de la session 2019. Ces prix ont été offerts par l’ONG Plan Burkina bureau du Sud-Ouest. Cette Journée de l’excellence a été couplée à la célébration en différé de la Journée internationale de la jeune fille.


Plusieurs interventions ont ponctué cette cérémonie qui a mobilisé acteurs et partenaires de l’éducation autour des autorités régionales. Pour le directeur de Plan Burkina bureau du Sud-Ouest, Clément Meda, son ONG a toujours eu pour ambition d’aider les enfants et les jeunes à développer au mieux leurs potentialités et cette cérémonie entre dans ce cadre. « Cette journée se veut une reconnaissance du travail bien fait, un encouragement des lauréats à persévérer. C’est à ce titre que Plan International a bien voulu accompagner cette noble initiative des responsables de l’éducation de notre région », a-t-il souligné.

Cependant, il a invité les acteurs à rester concentrés sur leurs objectifs. « Si on peut se réjouir de célébrer l’excellence, nous ne devons pas perdre de vue les nombreux défis auxquels sont confrontés les élèves et les acteurs du système éducatif de la région », a-t-il rappelé. Ces défis sont les grossesses précoces en milieu scolaire, la gestion hygiénique et sanitaire des menstrues. Le chemin, a-t-il dit, pour cette lutte paraît long et parsemé d’embuches mais notre conviction est que nous allons y parvenir.


Le parrain, le professeur Nicolas Méda, quant à lui, a prodigué quelques conseils à ses filleuls en ces termes : « J’invite tous les lauréats à persévérer dans l’effort, la discipline et la culture de l’excellence afin de mieux assurer la relève de demain ». Se prononçant sur la Journée internationale de la jeune fille célébrée en différé, Pr Meda a rappelé la responsabilité de tous dans l’éducation de la jeune fille. « Nous devons travailler de sorte à ce que la jeune fille soit libérée de tous les obstacles à son éducation, telles que les grossesses non-désirées et la gestion des menstrues », a-t-il demandé.

Le prix du meilleur enseignant de la région est revenu à Ercowin Josiane Somé de l’école Sacré-Cœur A de Gaoua. « Je suis reconnaissante à Dieu qui m’a permis d’atteindre ces résultats. Ce prix est une invite à plus de sacrifice et je promets de relever le défi », a confié la lauréate.


Le secrétaire général de la région, Aboubacar Traoré, qui a présidé cette cérémonie au nom du gouverneur, a tout d’abord félicité les acteurs de l’éducation. « Pour l’année scolaire 2018-2019, malgré les nombreux défis auxquels le pays tout entier a fait face, notre région s’est encore illustrée d’une manière honorable », s’est-il réjoui. Il pense également que cette cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves suscitera une saine émulation chez les apprenants, les enseignants, les parents et les partenaires de l’éducation.

En rappel, la région du Sud-Ouest, pour les examens de la session de 2019, a occupé la 3e place au CEP, la 5e place au BEPC et conserve sa première place au baccalauréat pour la deuxième fois d’affilée.

Boubacar Tarnagda

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici