Implantation des pylônes au Burkina : L’ABCE vote pour la sensibilisation

158

L’Association Burkinabè des consommateurs des services de communications électroniques (ABCE) a organisé un atelier ce vendredi 21 décembre 2018 à Ouagadougou pour s’entretenir avec les différents acteurs des services de communication électronique sur la problématique de l’implantation des antennes GSM, communément appelées pylônes. Le ministre du développement du l’économie numériques et des postes, Hadja Ouattara/Sanon a présidé la cérémonie de l’ouverture des travaux.

Parti sur le constat que les services électroniques sont au centre de toutes les préoccupations de développement économique et social et que le développement du Burkina Faso est tributaire d’une bonne qualité des services de communication électronique, il est important que ces services puissent bien fonctionner. Mais il a été observé que de plus en plus, les populations sont réticentes pour l’implantation de ces pylônes dans leurs zones. Ces dernières avancent des effets nocifs sur leur santé, des nuisances sonores, etc.

« Le bien-fondé de l’implantation des pylônes,  les antennes sont (elles) effectivement nocives à la santé des populations,  L’impact de ces antennes sur la qualité du service de communication, le recours à des procédures judiciaires pour l’implantation », seront débattus au cours de cet atelier, a indiqué Seydou Barro, président de l’Association Burkinabè des consommateurs des services de communication électroniques (ABCE).

Ces populations, a fait remarquer Hadja Ouattara/Sanon, leurs raisons sont légitimes. « Légitimes du fait qu’il y’a un manque de sensibilisation à leur endroit sur le sujet », ajoute Seydou Barro.

L’implantation des pylônes contribuerait à promouvoir la qualité des services de communication électronique. Au sortir de l’atelier, des informations justes et vérifiables seront données à l’endroit des consommateurs, a rassuré Hadja Ouattara/Sanon.

Irmine KINDA

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com