Impact économique du Coronavirus : 68% des femmes de Ouagadougou ont ressenti l’insécurité alimentaire dans leur famille

49
Impact économique du Coronavirus : 68% des femmes de Ouagadougou ont ressenti l’insécurité alimentaire dans leur famille

La maladie à coronavirus a un impact négatif sur le revenu des familles au Burkina Faso. Selon une étude réalisée par l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) de l’Université Joseph Ki-Zerbo en partenariat avec le Bureau-pays de l’ONG américaine, Jhpiego, 68% des femmes enquêtées ont ressenti l’insécurité alimentaire dans leurs ménages.

Ce n’est plus un secret. La maladie à nouveau coronavirus, en plus de la santé, de nos habitudes sociales, a un effet néfaste sur les économies des pays et des ménages. C’est le constat fait par l’ISSP dans son étude réalisée avec le concours de l’ONG Jhpiego.

« Covid-19 au Burkina Faso : Connaissances, attitudes et pratiques des populations, impact socio-économique sur les ménages et l’accès aux services de santé », tel est le titre de l’étude. Pendant quinze jours, soit du 25 juin au 10 juillet 2020, 35 enquêtrices ont collecté les informations auprès de 3525 femmes des régions du Centre (1118), des Hauts-Bassins (618) et d’autres régions (1789) du Burkina Faso.

Une bonne connaissance de la maladie

La collecte des données s’est effectuée par téléphone. Il en ressort que pour s’informer, les populations se référaient majoritairement à la radio et aux agents de santé. Informés de l’existence de la maladie, sept ménages sur dix avaient un dispositif de lave-mains.

Près de 95% des enquêtées disent connaître les quatre gestes barrières (éviter de se serrer les mains, se laver les mains au savon, porter le masque et pratiquer la distanciation physique). Pour cette dernière mesure-barrière, sept femmes sur dix ont réussi à la respecter. Les autres femmes, à cause des soins de santé, visite aux parents, le marché, la corvée d’eau, n’ont pas pu respecter la distanciation physique.

Vue partielle des participants à l’atelier

Des effets économiques néfastes pour les ménages

Selon l’étude, le Coronavirus a eu un grand impact sur les revenus des ménages, du fait des restrictions imposées par le gouvernement, plongeant certains dans une insécurité alimentaire. Ainsi, 6 femmes sur dix disent avoir ressenti une situation accrue d’insécurité alimentaire dans leurs ménages depuis l’entrée en vigueur des restrictions.

Elles sont cependant plus nombreuses, neuf sur dix, à s’inquiéter de l’impact de la maladie sur les revenus de leurs ménages dans le futur.

Pour Dr Abdramane Soura, directeur de l’ISSP, les résultats de l’étude vont apporter au gouvernement et aux acteurs impliqués dans la lutte contre le Coronavirus, une plus-value dans la politique de riposte. Car selon Dr Jérémie Zoungrana, la bataille contre la maladie pourra être gagnée si son impact sur la vie des populations est saisi.

Dans la lutte, le gouvernement devra accroître la sensibilisation parce que 17% des enquêtées pensent toujours que le Coronavirus est une maladie des riches.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici