Gouvernement Dabiré II: « Nous apprécions de façon positive la participation de Zéphirin Diabré» ( Poé Naaba)

43


Face à la presse ce mardi 19 janvier 2021, le parti Mouvement Démocratique ( MODEM) a annoncé la tenue de son premier congrès extraordinaire qui se tiendra du 22 au 23 janvier à la Maison du peuple avec pour thème : « Ensemencement d’une véritable démocratie et stratégies endogènes pour la conquête des municipalités ».Ce fut l’occasion pour le vice président du parti, Justin Compaoré, le Poé Naaba, de livrer son appréciation sur la participation de Zéphirin Diabré, président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) dans l’actuel gouvernement.

Le MODEM est le parti créé par les démissionnaires de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC). Ces démissionnaires ont rejoint la majorité présidentielle à la veille des elections de 2020. À l’issue de la formation du gouvernement Dabiré II, Zéphirin Diabré, par ailleurs candidat malheureux à la présidentielle de novembre 2020, a été nommé ministre d’État, ministre chargé de la réconciliation nationale dans le nouveau gouvernement. Ainsi, les militants du MODEM ont été rejoints par l’UPC à la mouvance présidentielle.

De l’avis du vice président du MODEM, les membres du mouvement ont un profond respect des idées de Zéphirin Diabré. « Nous apprécions de façon positive la participation de Zéphirin Diabré dans le gouvernement actuel. Je suis convaincu qu’il a de la ressource intellectuelle en rapport avec cette question de réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Nous avons un profond respect pour ses idées», a-t-il déclaré.

Nonobstant, le Poé Naaba fait noter que « seules les idées ne permettent pas de réussir une mission, il faut également que d’autres valeurs du point de vue intrinsèque puisse être associées à ses grandes idées. Il faudrait aussi que les Burkinabè puissent le comprendre et le soutenir dans cette démarche».

Aussi, a-t-il confié que les militants du MODEM ne sont aucunement frustrés de voir le président de l’UPC participer au gouvernement. Il indique à ce niveau qu’il n’est pas question pour eux « de voir cela comme un partage du gâteau ou autres choses».

Faisant le constat que la scène politique est en perpétuelle mutation, le Poé Naaba laisse entendre que « beaucoup de surprises et beaucoup de choses nous attendent dans cette mutation de la scène politique».

« L’UPC se retrouve avec nous à la mouvance pour soutenir l’action du gouvernement de Roch Kaboré. Je ne serai pas gêné de travailler avec quelqu’un de l’UPC. Et cela est différent de retourner à l’UPC », a clarifié le conférencier.

Hervé Kinda

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici