Ghana: le gouvernement refuse et ne légalisera pas l’homosexualité

40

Le débat sur l’éventualité d’une légalisation de l’homosexualité au Ghana est clos avec la sortie du Président Nana Akufo-Addo qui a déclaré que le gouvernement n’a aucune autorité pour légaliser le mariage homosexuel au Ghana et qu’il ne cherchera pas à plaider en faveur d’un tel concept.

En s’exprimant hier jeudi lors du Synode 2018 de l’Eglise évangélique mondiale sur le thème «Discipline efficace; La croix et notre engagement », Akufo-Addo a assuré l’Eglise qu’elle n’a aucune raison de s’inquiéter de ce que son gouvernement légalisera l’homosexualité au Ghana.

L’assurance donnée par le Président ghanéen est une réponse à un appel du Révérend Setorwu Kwadzo Ofori, le modérateur de l’Église évangélique mondiale pour que le Ghana ne cède aux pressions internationales pour légaliser le mariage entre personnes de même sexe.

En rassurant cet ecclésiastique, Akufo-Addo a déclaré que « Laissez-moi vous assurer que ce gouvernement n’a pas l’intention de modifier la loi sur le mariage entre personnes de même sexe. Nous n’avons aucune autorité et nous ne ferons aucun plaidoyer pour la légaliser ».

Selon le chef de l’Exécutif, le Ghana a une population jeune qui n’est plus prête à attendre des promesses de bien être depuis longtemps et que par conséquent il croit que le gouvernement et l’Eglise peuvent travailler pour accélérer le développement et les besoins de la population.

Tout en encourageant les jeunes à entendre l’appel du Dieu pour devenir des prêtres, des prophètes, des pasteurs, le Président Akufo-Addo a noté que « nous devrions également les inciter à devenir des ingénieurs, scientifiques, charpentiers, maçons, plombiers, professeurs de mathématiques, tailleurs, etc., car nous devons avoir une société qui fonctionne correctement pour pouvoir adorer en paix ».

CamerounWeb.com