Gestion de la Covid-19: le gouvernement a rapatrié 2 431 Burkinabè en 39 opérations

151

La pandémie à COVID19 a engendré la fermeture de nombreuses frontières aériennes et terrestres à travers le monde. Cette situation a bloqué de plusieurs Burkinabè à l’extérieur et entrainé l’arrêt de certaines activités. Le ministère des Affaires Étrangères, conformément à son rôle d’interface avec le reste du monde a entrepris des actions dans le mouvement exceptionnel des personnes et des biens. Alpha Barry et ses collaborateurs ont fait le point des opérations du département dans le cadre de la gestion de la pandémie aux hommes de média ce lundi 03 août 2020. 

Il y ressort que le ministère a coordonné avec d’autres départements ministériels (sécurité, transport) pour l’obtention d’autorisation de survol et d’atterrissage des vols pour des cas d’urgence.

En plus de ces questions, le département des Affaires Étrangères s’est investi pour la délivrance d’autorisations de sortie et d’entrée, de laissez-passer, au profit de Burkinabè bloqués à l’extérieur pour diverses raisons, mais aussi pour permettre à des étrangers de traverser les villes ou de quitter le Burkina Faso.

Au total ce sont 843 autorisations de sortie et d’entrée qui ont été accordées au profit de 11 647 personnes.

Le ministère a par ailleurs organisé, en collaboration avec le département de la Santé et l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) 39 opérations de rapatriement dans 16 pays différents. 

Ces opérations ont permis le retour au pays de 2 431 Burkinabè.

Un autre acquis à mettre à l’actif du ministère en charge des Affaires Étrangères est la facilitation de l’exportation des mangues du Burkina Faso vers Francfort en Allemagne, à travers 5 opérations dont 4 à Bobo-Dioulasso et 1 à Ouagadougou. Ces opérations ont permis à la mangue burkinabè de retrouver le marché européen après 22 ans d’absence.

 

 

 

 

 

 

 

Source : Fasozine.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici