Fonds d’intervention pour l’environnement : Le 3e appel à projets officiellement lancé à Dédougou

112

Fonds d’intervention pour l’environnement : Le 3e appel à projets officiellement lancé à Dédougou

Mobiliser des financements sur le plan national et international ; allouer ces financements à des porteurs de projets ; suivre et rendre compte de l’utilisation des fonds reçus et alloués, ce sont là les missions assignées au Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE). Et le selon le directeur général de ce fonds, Wango Fidèle Yaméogo, les outils devant servir à faire fonctionner le FIE ont été testés avant sa mise en œuvre effective dans un mécanisme dit mécanisme pré-FIE avec deux appels à projets en 2013 et 2014 et qui se sont soldés par le financement de 173 projets dans trois régions à savoir les régions des Hauts Bassins, du Centre-Ouest et du Nord.

Et ce 3e appel à projets du Fonds d’Intervention pour l’Environnement, d’une enveloppe financière de 2 milliards de F CFA (dont 1,5 milliards des partenaires techniques et financiers et 0,5 milliards du budget de l’Eta) a pour but de susciter et subventionner des initiatives locales en matière de gestion durable des ressources forestières et de mettre en œuvre des mesures d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques.

Fonds d’intervention pour l’environnement : Le 3e appel à projets officiellement lancé à Dédougou
Le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Batio Bassière

Le compte à rebours de la réception des dossiers est en marche à partir de ce 11 août jusqu’au 25 septembre 2017 soit 45 jours pour le dépôt des dossiers. Selon le directeur général du fonds, l’ensemble des dossiers d’appel à projets seront soumis à l’examen de quinze experts indépendants recrutés à cet effet et des six comités régionaux implantés au niveau du territoire national ainsi que de deux comités thématiques avant l’allocation des montants par le comité de financement chapoté par le président du conseil d’administration.

Deux guichets sont ouverts pour cet appel à projets, a indiqué le ministre en charge de l’environnement, Nestor Bassière. Il s’agit du guichet « forêt et faune » d’une part et du guichet « Gestion durable des eaux et sols » d’autre part, comprenant chacun des sous-guichets dans lesquels les acteurs éligibles sont invités à proposer des projets. Ce sont le secteur privé pour une enveloppe à absorber de 800 millions de FCFA, les Organisations de la Société civile pour 700 millions de FCFA et les collectivités territoriales pour 500 millions de FCFA.

Fonds d’intervention pour l’environnement : Le 3e appel à projets officiellement lancé à Dédougou
Le ministre mettant sous terre un plant

Par ailleurs six régions administratives sont concernées par cet appel à projets. Ce sont des régions couvertes à ce jour par le FIE et qui disposent sur les 2 milliards de l’appel à projets les enveloppes à absorber selon la répartition suivante : le Centre-Ouest pour 220 millions de F CFA ; les Hauts-Bassins pour 220 millions de F CFA ; les Cascades pour 220 millions de F CFA ; le Sud-Ouest pour 400 millions de F CFA ; le Nord pour 400 millions de FCFA et enfin la Boucle du Mouhoun qui dispose de la plus grosse enveloppe pour 540 millions de FCFA. Le choix de ces régions est fait en fonction de l’impact des effets néfastes des changements climatiques pour favoriser les régions les plus défavorisées, à en croit le ministre.

Fonds d’intervention pour l’environnement : Le 3e appel à projets officiellement lancé à Dédougou
Le ministre recevant les clés de la voiture

Pour Nestor Bassière, ce 3e appel à projets marque la concrétisation et la matérialisation de l’engagement du gouvernement dans la gestion durable des ressources forestières et fauniques, la protection des écosystèmes, l’amélioration du cadre de vie, la promotion de l’accès des ménages aux services énergétiques de qualité et la transition vers l’économie verte. « Aujourd’hui, c’est une opportunité pour les pays africains de développer davantage l’environnement parce que tout simplement il y a des opportunités de création d’emplois et de revenus pour nos populations. Nous le disons, gratons également à l’environnement parce qu’il y a l’argent dedans », a lancé le ministre.

Fonds d’intervention pour l’environnement : Le 3e appel à projets officiellement lancé à Dédougou
Wango Fidèle Yaméogo, DG du FIE

Débuté avec trois régions, le fonds d’intervention pour l’environnement couvre aujourd’hui six régions et le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique fonde l’espoir que le 4e appel à projets couvrira l’ensemble des treize régions grâce à l’accompagnement des partenaires techniques et financiers que sont les coopérations luxembourgeoise et suédoise ; des partenaires qui ont du reste offert une voiture au Fonds d’intervention pour l’environnement pour faciliter la supervision de la mise en œuvre des différents projets.

A l’issue de la cérémonie d’appel à projet, le ministre en charge de l’environnement a également procédé à la plantation d’arbres à la place des martyrs de Dédougou.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Lefaso.net