Fonction publique : En sit-in de 48h, le syndicat des secrétaires menace d’aller en grève

15

Fonction publique : En sit-in de 48h, le syndicat des secrétaires menace d’aller en grève

Le ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale a entamé, à la date de mars 2017, la matérialisation du processus d’élaboration du Répertoire interministériel des métiers de l’Etat (RIME). Ainsi, des rencontres en vue de l’examen et de l’appropriation des documents guides ont été initiées pour l’élaboration du RIME. De ces rencontres, un tableau d’orientation du RIME ainsi que le guide méthodologique d’élaboration du RIME ont été dégagés. Ledit guide méthodologique comportait neuf familles de métiers dont celle de la gouvernance administrative auquel appartient le secrétariat.

Fonction publique : En sit-in de 48h, le syndicat des secrétaires menace d’aller en grèveUne autre rencontre a été organisée par la direction générale de la fonction publique le 17 août, et où les directeurs des ressources humaines et les directeurs de l’administration et des finances des ministères et institutions ont été conviés. Le Syndicat national des Secrétaires du Burkina (SYNASEB) dit n’avoir pas été convié à cette rencontre à l’issue de laquelle « une modification notable sans consensus a été observée. Ainsi, de neuf métiers de famille, l’on passe à dix parmi lesquels les emplois du « métier structurant » et l’affectation du secrétariat à cette nouvelle famille d’emploi.

Revendications du SYNASEB

Par une correspondance en date du 14 Août, le SYNASEB confie avoir contesté le nouveau document qui selon eux, n’a fait ni l’objet d’examen d’appropriation ni l’objet d’échanges avec les partenaires sociaux. Le SYNASEB revendique donc son appartenance au corps de secrétariat à la gouvernance administrative et non à la famille à lui affectée. Les secrétaires justifient cette appartenance par le fait qu’ils reçoivent, à la base, une formation à l’ENAM au même titre que les autres corps figurant dans la gouvernance administrative.

Fonction publique : En sit-in de 48h, le syndicat des secrétaires menace d’aller en grèveLa plateforme revendicative du SYNASEB s’articule autour de trois grands points et de neuf sous points. Le premier grand point concerne la réorganisation du plan de carrière des secrétaires. Le second grand point est celui de l’amélioration des conditions de vie et de travail. Le dernier, lui, aborde les mesures d’accompagnement et/ou des fonds de motivation.

Le SG du SYNASEB, Bourama Ouattara, après être revenu sur la contextualisation du sit-in avance, « ce sit-in est juste un avertissement, une mise en garde ». Et de menacer d’aller en grève de 72 heures à compter du 27 septembre si rien n’est fait d’ici là.

Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)

Lefaso.net

Lefaso.net