Entrepreneuriat : 25 porteurs de projets prêts à innover le secteur agroalimentaire

244

Entrepreneuriat : 25  porteurs de projets prêts à innover le secteur agroalimentaire

Après trois jours d’incubation, sous la houlette du cabinet CAGEFIC SARL, conduit par son directeur Salifou Zongo, Bibata Sanogo, promotrice d’un projet de transformation en couscous enrichi et ses camarades, se disent désormais motivés, pour la mise en œuvre et le développement de leurs projets respectifs. Cela, après avoir été outillés à travers des thématiques telles que l’esprit d’entreprise, l’innovation, les normes, la qualité, la protection industrielle ou intellectuelle dans le secteur agroalimentaire, la communication non violente en milieu professionnel et social. « Cette formation nous a permis de revisiter et de peaufiner nos projet en termes d’innovation. Nous en sortons très édifiés, très galvanisés, pour la poursuite de nos projets » a noté Bibata Sanogo, porte-parole des incubés.

Puis d’ajouter : « Certains d’entre nous avaient des projets rangés dans les tiroirs, mais cette formation nous a permis de nouveau de savoir que le rêve est encore possible et nous nous engageons à innover le secteur agroalimentaire ».

Entrepreneuriat : 25  porteurs de projets prêts à innover le secteur agroalimentaire
Bibata Sanogo, porte-parole des incubés

Déterminés à voler de leurs propres ailes, ces jeunes entrepreneurs, retenus à la suite d’un appel à projet, devront faire du courage, leur maître-mot. « Au cours de votre parcours, vous rencontrerez certainement des difficultés, vous connaitrez des hauts et des bas, mais il vous appartient d’être persévérants » a noté le Secrétaire général du ministère du Commerce, Sibiri Sanou, dont le département assure la tutelle technique du PIPHE-SA.

A l’en croire, le projet de création et de mise en place d’incubateur, de pépinière et d’hôtel d’entreprises dans le secteur agroalimentaire , d’une durée de 5 ans, s’est donné pour mission d’ accompagner les jeunes porteurs de projets et de faire d’eux, des champions du secteur de la transformation agroalimentaire au Burkina Faso. « Notre idée, c’est de faire en sorte que nous puissions accompagner cette jeunesse à créer des unités, à mettre en œuvre des projets qui seront aussi source de création d’emplois, mais aussi, de revenus » a-t-il indiqué.

Le PIPHE-SA, une ensemble de services

Entrepreneuriat : 25  porteurs de projets prêts à innover le secteur agroalimentaire
Daouda Ouédraogo, DG de l’AFP-PME

Aux dires de Daouda Ouédraogo, directeur général de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME), par ailleurs coordonnateur du PIPHE- SA, cette première cuvée dudit projet ne sera pas abandonnée. « Ce projet est un ensemble de services, notamment l’encadrement, l’orientation et l’accompagnement à la recherche de financement. L’AFP-PME pourrait financer un certain nombre de dossiers et nous sommes également en relation avec des partenaires vers lesquels, on pourra orienter et aider les porteurs de projets à la recherche des financement » a-t-il signifié.

Notons qu’avant la présente session, les porteurs de projets ont été imprégnés sur l’esprit d’incubation, le 5 décembre dernier. Aussi, pour cette première promotion des porteurs de projets, l’AFP /PME a bénéficié dans le cadre d’un protocole d’accord de subvention, l’accompagnement de l’OIF pour la mise en œuvre d’une action dénommée « Appui à la structuration de l’incubateur, pépinière et hôtel d’entreprises (IPHE) ». C’est dans la dynamique de cette action que s’inscrit cette première séance d’incubation.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Lefaso.net