Eliminatoires CHAN 2018 : Les Etalons locaux font match nul avec le Ghana

210

Les Etalons locaux du Burkina ont fait match nul (2-2) contre les Black Stars locaux du Ghana le samedi 12 août 2017 en match aller des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018 prévu au Kenya. La qualification se jouera au match retour à Kumassi le dimanche 20 août prochain.

Les Etalons locaux ne veulent pas manquer la prochaine édition du Championne d’Afrique des Nations (CHAN) 2018 prévu au Kenya. Mais en match aller de ces éliminatoires, l’équipe burkinabè n’a pas su prendre la victoire à domicile au Stade du 4 août de Ouagadougou face à leurs homologues du Ghana. L’équipe burkinabè a cédé le match nul (2-2).

Les Ghanéens sont les premiers à ouvrir le score d’abord  sur penalty par Saddick Adams suite à un maniement de la balle par Bakary Ouattara dans la surface de réparation.  Waja Gideon (64e) inscrit le deuxième but (1-2) des Black Stars. Il profite d’une mauvaise relance du portier burkinabè Aboubacar Sawadogo et en une-deux avec  Isaac Twum, il se retrouve seul face au gardien burkinabè. Ce dernier est impuissant.

L’équipe burkinabè, à la réaction, avait réduit le score auparavant grâce à Mohamed Sidney Sylla avant que Iliasse Sawadogo, entré en cours de jeu et sur son premier ballon, permet aux Etalons d’égaliser (2-2) et d’éviter la défaite. Il profite d’une passe de Franck Lassina Traoré pour reprendre le ballon du plat du pied.

Pourtant, l’équipe burkinabè aurait pu rapidement mener si Mohamed Sidney Sylla avait gagné son duel dès la première minute. Seul face au gardien, il tire le ballon dans les bras de Joseph Addo. Après lui, c’est au tour de Blaise Yaméogo et Franck Lassina Traoré de se laisser prendre dans le piège du hors-jeu.

Pendant toute la première période, les Etalons vont surtout pêcher au milieu de terrain que les Ghanéens gagneront progressivement obligeant les Burkinabè à jouer sur de longues balles. Les changements en deuxième période avec les entrées de Jean-Noël Lingani à la place de Augustin Abem et de Aboubacar Sidiki Traoré à la place de Sidney Mohamed Sylla ont permis aux Burkinabè de mieux faire circuler le ballon. Mais cela n’a pas suffi pour gagner.

Au match retour prévu le dimanche 20 août, les Etalons ne doivent plus faire de calcul. Ils sont obligés de gagner ou faire un match nul avec au moins trois buts pour espérer être au Kenya l’année prochaine.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24


Photo Une : FBF Foot

Burkina24.com