Eliminatoires CHAN 2018 : Le Burkina et le Ghana se quittent dos-à-dos (2-2)

22

Eliminatoires CHAN 2018 : Le Burkina et le Ghana se quittent dos-à-dos (2-2)

Face aux Blacks Stars du Ghana, les Etalons locaux n’ont pas été ridicules. Mieux, ils ont tenu la dragée haute. Seulement, les buts n’étaient pas au rendez-vous. Et espérons qu’on n’aura pas à le regretter.
Dès l’entame du match, les deux formations ont affiché leur volonté de repartir avec les trois points qui offrent une avance réelle pour la qualification. Les poulains de Drissa Malo Traoré dit Saboteur et les Ghanéens se font une bataille âpre pour la maitrise du milieu du terrain.
C’est dans cette guéguerre, les Blacks Stars obtiennent un penalty assez matinalement. Ils se font justice et prennent le match à leur avantage. Menés sur leurs propres installations, les Etalons mettent les bouches doubles et cherchent vaille que vaille l’égalisation. Ils se créent des occasions mais ne les concrétisent pas.

Une seconde période très rythmée

C’est sur ce score d’un but à zéro en faveur des Ghanéens que l’arbitre renvoie les 22 joueurs dans les vestiaires. A la reprise, les Burkinabè passent à côté de l’égalisation dans les premières secondes. Ils maintiennent la pression sur l’adversaire qui avait fini par se replier dans sa moitié de terrain. Mohamed Sylla, à la 54e minute, servi dans la surface de réparation des Blacks Stars, par une frappe de la droite, remet les pendules à l’heure. Le score est maintenant d’un but partout. Les poulains de Saboteur continuent de porter le danger dans le camp adverse. Mais sans succès.
A la 64e minute, Waja Gideon, reçoit une balle mal dégagée par le portier burkinabè. Sans se poser de question, il envoie la balle au fond des filets de Babayouré Sawadogo. Les Burkinabè sont encore menés au score. Un silence de cimetière s’empare du stade. Puis des cris de désapprobation. Des supporters demandent la démission de Saboteur qu’ils trouvent dépassé. Ils seront vite calmés par la suite des évènements.
Pour apporter du dynamisme à son jeu, Saboteur choisit de faire jouer Jean Noel Lingani. Son entrée ne change pas grand-chose dans les dix premières minutes. Mais s’avère payante car il va se retrouver. Mais cela ne suffisait pas. Le coach place en orbite Sawadogo Ilasse. Son entrée apporte de la joie au stade. Car dès son premier ballon, il l’envoie dans la cage ghanéenne. L’égalisation est acquise. Mais le public demande la victoire car elle était à bout de…pieds. Les occasions deviennent légions mais aucune n’a été profitable aux Etalons.
Les deux équipes se sont quittées sur cette marque de deux buts partout. Le match retour, le 20 aout prochain, au Ghana désignera certainement l’équipe qui poursuivra la compétition.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Onze de départ

Burkina Faso : Sawadogo Babayouré Aboubacar, Bambara K. Narcisse, Zongo P. Abdoulaye, BEAO Fousséni, Sanou Yaya, Ouattara Bakary, Kaboré Youssouf, Sylla Sydney Mohamed, Yaméogo N. Blaise, Traoré Lassina, ABEM O. G. Augustin
Ghana : Addo Joseph, Darkwah Daniel, Awal Mohammed, Razak Patrick, Nuhu Musah, Frimpong Amos, Gyamfi Emmanuel, Cobbinah Winful Essua, Abbey Thomas, Adams Saddick, Waja Gideon

Lefaso.net