Election couplées 2020 : Le CSC forme ses “yeux et ses oreilles”

46

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) organise des ateliers de formations pour des agents de monitoring pour les élections 2020. Ces ateliers de formations ont débuté ce mardi 27 octobre 2020 à l’hôtel Royal Beach.

Le Conseil supérieur de la communication (CSC), pour assurer la surveillance au niveau des médias pour la période électorale, forme des observateurs pour appuyer son personnel.

Au Burkina, il y a plus de 150 radios et une trentaine de télévisions, alors que le CSC manque autant de personnel. D’où ce besoin d’observateurs externes qui vont les accompagner pendant les 21 jours dans le travail de monitoring.

Ce sont au total 110 personnes, qui recevront pour l’occasion les outils et les rudiments de l’observation des médias. Mais bien avant, ils devront connaître le rôle du CSC en période électorale et le contenu de code de bonne conduite signé par les parties prenantes des élections.

La mission de ces observateurs qui seront déployés sur l’ensemble du territoire, serait de suivre au jour le jour dans toutes les localités où il y a des radios, des télévisions,  tout ce qui est écrit et tout ce qui est dit dans ces organes.

« Nous aurons même un système d’alerte pour que quand des propos mal appropriés, des stigmatisations sont prononcés, instantanément à partir de Ouagadougou nous soyons au courant pour qu’au niveau du collège des conseillers, si nous devons prendre une décision, nous puissions la prendre dans la minute qui suit», souligne Mathias Tankoano, président du Conseil Supérieur de la Communication.

Cette formation et le déploiement de ces observateurs, bénéficient de l’accompagnement du programme des Nations Unies pour le développement le (PNUD).

Rabiatou DERRA (Stagiaire)

Burkina24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici