Education nationale : Bassolma Bazié exige que sa comparution soit vraiment publique

89
Education nationale : Bassolma Bazié exige que sa comparution soit vraiment publique

Dans un post publié, ce mercredi 9 septembre 2020, sur sa page facebook, Bassolma Bazié exige que des dispositions (sonorisation, possibilité pour la presse d’assister et de transmettre en direct l’audition) soient prises pour que sa comparution devant le Conseil de discipline du Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, soit véritablement publique.

« Quelle que soit la date effective du déroulement de cette « comparution », qui est prévue publique par les règlements, il serait impératif que des dispositions soient prises, par qui de droit, afin qu’une sonorisation et une diffusion en directe sans aucune entrave à la Presse se fassent, afin d’assurer pleinement le droit à l’information, à la vérité et à la justice pour tous et toutes sur l’ensemble du territoire national », a-t-il écrit.

Il a aussi réaffirmé, dans le post, sa détermination à se battre pour la défense des valeurs d’intégrité, de dignité et d’honneur selon ses engagements devant certains devanciers dans le syndicalisme. Il s’est aussi engagé à assumer son rôle de porte-parole des syndicats avec toute l’exemplarité et la fermeté exigées par les principes organisationnels.

En rappel, Bassolma Bazié doit comparaitre, le 17 septembre 2020, devant le Conseil de discipline du Ministère de l’éducation nationale pour avoir, selon la note de convocation, refusé de remplir le volume horaire de 10h qui lui a été attribué par le proviseur du Lycée Philippe Zinda Kaboré où il enseigne en Science de la vie et de la terre.


LIRE AUSSI : Education nationale : Bassolma Bazié doit comparaitre devant le Conseil de discipline


Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici