Eddie Komboïgo : « Le CDP appelle à l’union sacrée de tous les Burkinabè »

85

Ceci est une déclaration du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ancien parti au pouvoir,  sur la situation nationale.

Depuis trois ans notre pays est sujet à des attaques terroristes  occasionnant des pertes de vie  parmi nos populations et nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

L’année 2019 commence avec un décompte macabre au sein de nos concitoyens.

Ces terroristes, marchands de désolations, de haines,  de barbarie et d’intolérance, en sont venus à opposer de manière lâche et sordide, une partie de nos populations contre une autre, qui portant vivaient en parfaite harmonie.

Le CDP condamne avec vigueur les attaques barbares et récurrentes  de nos populations et de nos FDS, notamment celles survenues à Yirgou et dans les villages voisins.

Il saisit l’occasion pour présenter ses sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement pour tous les blessés.

Le CDP condamne avec la dernière énergie toutes les actions de violence meurtrière qui consistent à se faire justice par des œuvres de vengeance. Il appelle toutes les populations à la retenue quels que soient les sentiments de frustrations et les incompréhensions. Tous doivent faire confiance à nos FDS et à nos administrations républicaines dont les compétences relèvent de ces cas d’espèces.

Le CDP appelle à l’union sacrée de tous les Burkinabè afin de faire barrage à ces terroristes barbares et à faire échouer leurs plans et actions meurtrières.

Vive la république,

Vive le Burkina Faso.

Eddie W.C. KOMBOÏGO

Président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP)

Burkina24.com