Economie : Le Label des consommateurs africains pose ses valises au Burkina

329
Economie : Le Label des consommateurs africains pose ses valises au Burkina

La cérémonie de lancement officiel des activités du Label des consommateurs africains a été organisée ce jeudi 26 septembre 2019 à Ouagadougou. Cette cérémonie a été l’occasion pour le programme de se présenter aux entreprises, aux consommateurs burkinabè, et de montrer aux entreprises les avantages de la certification.

Le pays des hommes intègres a accueilli, pour la première fois, le Label des consommateurs africains. Cette société a pour but d’étiqueter les produits et services sur la base de leur qualité. En clair, l’initiative vise à doter les consommateurs d’un référentiel qualité pour les guider dans le choix des produits et services qui leur sont présentés dans les publicités. Les produits et services sont notés sur trois critères que sont le rapport qualité /prix, la satisfaction du consommateur et l’attractivité. Le programme est l’apanage de trois acteurs principaux : le ministère du Commerce, le comité d’éthique du Label et les consommateurs des produits et services.

Manuella OLLO directrice du Label des consommateurs Africains

Un partenariat gagnant-gagnant

Selon Manuella Ollo, directrice du Label des consommateurs africains, ce programme de labélisation est une opportunité pour les entreprises et les consommateurs. « C’est le consommateur qui est au centre de ce programme. C’est important de pouvoir mettre à disposition ce genre d’outils qui permet au consommateur de mieux consommer, d’être rassuré sur les produits qu’il consomme au quotidien. Egalement de donner aux entreprises la possibilité de savoir ce que les consommateurs attendent d’elles », explique la directrice du Label.


Presque toutes les marques de produits et de services sont concernées, à l’exception des produits alcoolisés, éclaircissants et des cigarettes. Les entreprises intéressées par cette certification devront « déposer leurs dossiers en disant qu’elles sont d’accord pour être jugées par les consommateurs. Ensuite, un comité d’éthique composé d’experts et de techniciens apportera son expertise sur la qualité de ces produits et services. La dernière étape sera une enquête terrain dans les plus grandes villes du pays avec les consommateurs », a informé la directrice du Label des consommateurs africains. Elle soutient que ces étapes seront suivies avec le maximum de rigueur possible.

Harouna KABORE , ministre du commerce ,de l’industrie et de l’artisanat

Harouna Kaboré, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, président de la cérémonie, a affirmé que cette labélisation va permettre aux entreprises nationales d’accroître leur qualité. Aussi, selon ses dires, les consommateurs burkinabè pourront distinguer le bon grain de l’ivraie.

Photo de famille

Les entreprises qui participeront à cette certification auront leur verdict en avril 2020. Lancé en 2015 en Côte d’Ivoire, le Label des consommateurs africains est une initiative de Manuelle Ollo, spécialiste en intelligence marketing. Après le Burkina Faso, elle ambitionne de labéliser des entreprises d’autres Etats de la sous-région.

Samirah Bationo (stagiaire)

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici