Développement local : Le ministre de l’économie prend le pouls du PADEL dans le Sanmatenga

79
Développement local : Le ministre de l’économie prend le pouls du PADEL dans le Sanmatenga

Le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, a procédé au lancement de la finance inclusive de la composante 4 du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL) à Kaya. C’était au terme d’une visite de terrain des infrastructures réalisées dans le Sanmatenga dans le cadre dudit programme.

450 000 F CFA. C’est le prêt accordé par le Programme d’appui au développement des économies locales à la Coopérative Watinooma. La somme reçue, ce mardi 28 juillet 2020, via Orange money, par la secrétaire générale de la coopérative, devra être remboursée dans huit mois au taux d’intérêt de 10%, soit 495 000 F CFA. Cette manne financière, Amamata Ouédraogo et les autres membres de la coopérative, comptent l’utiliser à bon escient pour développer leurs activités. Elles ont reçu à cet effet une formation en éducation financière de la part du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF).

Amamata Ouédraogo de la Coopérative Watinooma recevant sa convention de financement des mains du maire de Kaya

Plus de deux milliards pour sept régions

Au total 174 promoteurs de la région du Centre-nord bénéficieront de la finance inclusive de la composante 4 du PADEL gérée par le FAARF. Plus de 42 millions de francs CFA seront accordés sous forme de prêt à la commune de Kaya sur les 434 millions de francs CFA débloqués pour la région. Selon la directrice générale du FARF, Dr Dorcas Tiendrebéogo, c’est plus de 2 milliards 751 millions de francs qui seront octroyés dans les jours à 10 000 personnes des régions du Sahel, du Nord, de l’Est, du Centre-est, du Centre-sud, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-nord. « 77 millions de francs CFA ont été déjà octroyés à 617 promoteurs des communes de Dori et de Falangoutou. Et à la date du 31decembre 2019, nous étions à un taux de recouvrement de 90% pour Dori et 97% pour Falangoutou », a laissé entendre la DG du FAARF.

Dr Dorcas Tiendrébéogo, directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes

Notons que cette cérémonie de remise de convention de financement s’est tenue à la nouvelle gare routière moderne de Kaya réalisée dans le cadre du PADEL. L’infrastructure comprend un bâtiment pour transporteurs, un bureau, une latrine publique à huit postes et bien d’autres commodités dont une rampe pour les personnes à motricité réduite. La visite de cette gare moderne a été précédée de la visite d’autres infrastructures tôt dans la matinée dans les communes de Korsimoro et de Boussouma.

Vue intérieure de la gare moderne de Kaya

Des boutiques et magasins à Korsimoro et Boussouma

A Korsimoro, 50 boutiques de rue ont été construites et attendent d’être occupées. Selon le maire, Jacques Ouédraogo, les boutiques sont construites sur le nouveau site du marché de la commune qui s’étend sur cinq hectares. L’ancien marché est devenu exiguë, à l’en croire et le nouveau site a été choisi de commun accord par le conseil municipal avec les coutumiers, les religieux et les commerçants.

Le ministre de l’économie, Lassané Kaboré, a visité les 50 boutiques construites par le PADEL à Korsimoro

Dans la commune de Boussouma, le PADEL a construit 30 boutiques et un magasin de stockage d’une capacité de 500 tonnes avec l’appui de la Banque Ouest-africaine de développement (BOAD). Selon le maire, Karim Ouédraogo, ce magasin servira au stockage d’éventuels vivres et matériels au profit des déplacés internes. Quant aux boutiques, elles viendront renforcer le projet du marché moderne de la commune, un projet vieux d’une décennie. Et la proximité du site du marché moderne avec la route nationale 3 va permettre, foi de l’édile, une plus grande visibilité du marché. Outre les boutiques et le magasin de stockage, deux parcs de vaccination sont prévus dans la commune de Boussouma.

Le maire de Boussouma, Karim Ouédraogo, après la visite du magasin de stockage de sa commune

Des résultats malgré l’insécurité

575 infrastructures sont prévues par le PADEL dans la région du Centre-Nord. Après son lancement en septembre 2019 à Kaya, le programme affiche un taux d’exécution physique moyen de 58,87%. En dépit de ces résultats, l’insécurité pèse toujours. Quatre communes (Namissiguia, Pensa, Dablo et Bourzanga) n’ont pas encore connu le démarrage des travaux et à Barsalgho et Bouroum, les travaux ont été mis en standby à cause de la menace terroriste. Mais le ministre Lassané Kaboré s’est voulu rassurant « Progressivement nous sommes en train de normaliser la situation et cela va nous permettre d’accélérer l’exécution de ses projets ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici