Développement du secteur privé : De jeunes entrepreneurs burkinabè sollicitent conseils et soutien du chef du gouvernement

118
Développement du secteur privé : De jeunes entrepreneurs burkinabè sollicitent conseils et soutien du chef du gouvernement

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a accordé en début d’après-midi du jeudi 17 septembre 2020, une audience à une association de chefs d’entreprises burkinabè dénommée « LIEN ». Pour le président, Roland Sow, ils sont venus partager avec le chef du gouvernement les difficultés que leurs entreprises rencontrent, surtout avec la situation de la Covid-19.

Le président de l’Association Leadership, Innovation et Entreprenariat (LIEN), Roland Sow, a confié à la presse à sa sortie d’audience que sa délégation est venue poser au chef du gouvernement les difficultés de leurs entreprises, et ils en ressortent avec des recommandations et des conseils avisés.

Cette structure composée essentiellement de jeunes entrepreneurs burkinabè, attend beaucoup du Premier ministre, au-delà des efforts déjà faits par le gouvernement pour la relance des activités économiques dans le cadre de la Covid-19. Pour M. Sow, leur préoccupation majeure concerne le renflouement financier de leurs jeunes entreprises pour qu’elles puissent continuer d’exercer.

Le LIEN, selon son président, a été créé en 2016 et regroupe plus de soixante (60) chefs d’entreprises qui œuvrent pour la promotion de leurs entreprises, mais aussi à la création d’emplois et au bien-être des Burkinabè. L’association est membre de la Chambre de commerce et du Patronat burkinabè. Elle entend continuer les échanges avec ces faitières afin de sortir ses entreprises membres des difficultés qu’elles vivent avec la pandémie, a confié le président Roland Sow.

DCRP/Primature

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici