Dédougou : Un agent de sécurité pénitentiaire a menacé de libérer des détenus (AIB)

100

Un garde de sécurité pénitentiaire (GSP), en poste à la Maison d’arrêt et de correction de Dédougou, a menacé de libérer les prisonniers ce 11 janvier 2019, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Après avoir changé d’avis suite aux négociations de ses collègues, il a tenu à faire passer un message auprès de la presse. Selon nos confrères, l’agent s’est plaint de coupures de salaire durant ces trois derniers mois pour fait de grève. La dernière s’élève à 57 000  F CFA. Le garde s’offusque de cette opération car les gardes de sécurité pénitentiaire sont en grève certes, mais continuent de garder les prisonniers. Leur action de grève se circonscrit au refus d’escorter les détenus.

Les informations de l’AIB ajoutent que l’intéressé fait face à l’exécution de deux prêts bancaires et aux menaces de son bailleur de le chasser de son domicile pour des loyers impayés.

A noter que  le Syndicat des agents de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP) est en grève depuis  octobre 2018 pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail. Suite à un mouvement d’humeur, dix d’entre eux ont été radiés des rangs de la fonction publique et les activités du syndicat ont été suspendues.

Burkina24

Burkina24.com