Côte d’Ivoire: La résidence de l’opposant Affi N’Guessan à Bongouanou partie en flamme

54


A quelques deux semaines de la présidentielle ivoirienne, la tension est en train de gagner certaines ville du pays. Ce samedi 17 octobre 2020, la maison de l’opposant et candidat à la présidentielle, Pascal Affi N’Guessan à Bongouanou est partie en flamme, rapporte le site d’information en ligne Koaci.com.

Pas plus tard qu’hier, l’opposition ivoirienne, contre le 3e mandat du président sortant Alassane Dramane Ouattara, annonçait les couleurs de la « phase active » de la désobéissance civile lancée il y a de cela quelques jours. Cette phase qui devait se traduire par « un boycott actif » comme indiqué par les candidats Affi et Bédié et des autres leaders de l’opposition ivoirienne au cours d’une conférence de presse, a été marquée ce jour « par des manifestations dans certaines villes du Pays », selon nos confrères de koaci.com.

En effet, à Bongouanou, ville natale du président du Front populaire ivoirien (FPI), nos confrères de Koaci.com ont appris de témoins sur place ce samedi 17 octobre 2020 que « des individus ont mis le feu à la résidence du président du conseil régional du Moronou, qui avait par ailleurs été incendiée lors de la crise post électorale de 2010-2011 ».

Et aux partisans du député de Bongouanou, d’indexer des militants du Parti au pouvoir, le RHDP.

En outre, alors que le Premier ministre Hamed Bakayoko devait recevoir ce jour, l’opposition ivoirienne, il s’est retrouvé « face à des chaises vides », rapporte toujours Koaci.com.

Toute chose qui laisse croire que l’opposition et Parti au pouvoir sont à couteau tiré, à seulement deux semaines du scrutin présidentiel.

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici