Concours directs session 2020 : 25 679 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest

75
Concours directs session 2020 : 25 679 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest

A l’image des candidats des douze autre chefs-lieux de région, les candidats aux concours directs de la Fonction publique session de 2020 de la région du Sud-Ouest ont débuté, le vendredi 18 septembre, la composition des épreuves écrites. Tout est mis en œuvre par les différents acteurs pour que la composition se déroule normalement.

Ils sont 25 679 candidats dans la région du Sud-Ouest à postuler pour les différents postes à pourvoir dans la Fonction publique burkinabè. Les innovations majeures sont l’inscription en ligne pour les candidats, la feuille de composition avec quelques modifications et l’identification de l’intitulé de chaque concours par un code. Cette présente session mobilise 1 084 surveillants de salle et 53 jurys.

La plupart des candidats affichent une sérénité et espèrent décrocher un emploi dans la Fonction publique. Venu de la commune de Legmoin, dans la province du Noumbiel, Wenceslas Da se dit confiant : « Je me suis bien préparé et j’espère que la chance sera de mon côté. Le nombre réduit de postes à pourvoir nous inquiète, mais si c’est ton année de réussite, rien ne peut empêcher cette réussite. ».


Sibitounour Da, après plusieurs tentatives aux concours directs, et malgré une préparation depuis plusieurs mois, est inquiète. « On fait de notre mieux pendant la préparation et la composition. Ce que je demande aux autorités, c’est de tout faire pour que les choses se passent dans la transparence », a souhaité la candidate.


Lire aussi : Concours directs session 2020 : 1 290 142 candidats pour 4 721 postes à pourvoir


Les innovations de cette session ne sont pas du goût de Bintou Dabiré. « Nous ne sommes pas contre les innovations, mais qu’elles soient simples à comprendre pour éviter de stresser et de déconcentrer les candidats avant même la composition », a-t-elle regretté.


Du côté de l’organisation, à l’exception de quelques cas de perte de pièces d’identité ou de cartes expirées après les dépôts des candidatures, aucune difficulté majeure n’a été constatée pour le premier jour de composition, rassure le directeur régional en charge de la Fonction publique du Sud-Ouest, Tindayobo Yarga.



Boubacar TARNAGUIDA

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici